Alpha Blondy en concert à Ouaga : « Si tu ne peux pas arranger, il ne faut pas gâter »

926 2

Alpha Blondy était en concert au stade municipal de Ouagadougou le  30 septembre 2016 avec un public qui n’a pas marchandé le déplacement.

Quelques images du concert

Burkina24

Le public s’est déplacé nombreux au Stade municipal de Ouagadougou pour voir la star ivoirienne. Des fans de tous âges étaient présents.  En témoigne cette dame de 87 ans, qui a quitté Réo, pour venir écouter  chanter et danser son idole.

A 87 ans et logeant à Réo, Germaine Battiono a tenu à venir voir son idole - © Burkina24
A 87 ans et logeant à Réo, Germaine Battiono a tenu à venir voir son idole – © Burkina24

Ce dernier a mêlé mélodies et messages. Il a insisté sur la nécessité que ne se répètent plus les coups d’Etat en Afrique. « N’acceptons plus de coups d’Etat idiots qui créent des crises idiotes et des guerres civiles encore plus bêtes », a-t-il déclaré. La lutte contre le terrorisme a également été abordée par l’artiste.

Maman Alpha rencontre son idole

Burkina24

Mais lorsque le public a entonné « au clair de la lune, mon ami Zongo… », en référence au titre qui  parle de l’assassinat du journaliste burkinabè Norbert Zongo, Alpha Blondy a refusé de le suivre.  « Si tu ne peux pas arranger, il  ne faut pas gâter, a-t-il expliqué. Nous sommes là pour l’unité de toutes les sœurs et tous les frères du Burkina Faso. On n’a pas l’intention de chanter des chansons pour blesser certains, donc c’est non ! ».

alpha-blondy-une-1

N’empêche, les mélomanes ont repris avec lui « Brigadier Sabari » ou « Sweet Fanta Diallo », pour ne citer que ces titres !

Revelyn SOME

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *