Journées portes ouvertes du CNRST : A la découverte du monde scientifique

187 0

Le Centre national de la recherche scientifique et de technologie a organisé ses journées portes ouvertes les 29 et 30 septembre 2016 à Ouagadougou. Une visite des différents centres a été offerte aux journalistes pour mieux s’imprégner des réalités du monde de la recherche scientifique au Burkina.

C’est avec plus d’une dizaine de journalistes que la visite a été organisée afin qu’ils comprennent mieux les structures et le fonctionnement de la recherche au Burkina.

Le premier centre à être visité a été  l’Institut de recherche scientifique et de technologies (IRSAT). Cet établissement, dans son Département technologie alimentaire (DTA), est composé des équipes de recherche pluridisciplinaires dans le domaine de la transformation et de la conservation des produits d’origine agro-sylvo-pastorale.

L’institution possède un laboratoire de microbiologie, de physico-chimie, d’analyse sensorielle, deux ateliers pilotes et un technopôle. Le laboratoire de microbiologie est accrédité selon la norme ISO/CEI 17025 en 2005 et celui de physico-chimie en voie d’accréditation.

De l’enregistrement de l’échantillon en passant par la conservation des souches à la décortication, les caractéristiques des aliments et la transformation ont été expliquées aux  journalistes lors de la visite des différents laboratoires.

Le technopôle est l’atelier de la fabrication des produits alimentaires. A l’actif de cet atelier, il y a la fabrication des biscuits, des gâteaux, de ‘’l’attiéké‘’, du couscous, de la viande séchée, du ‘’sombala‘’, du lait en poudre, du fromage, etc.

« Le centre est une référence en matière de fabrication de lait en poudre dans l’espace UEMOA »,  affirme le Dr Gagnou Léguet, chercheur en génie des procédés technologie qualité et sécurité sanitaires des aliments au Département technologie alimentaire (DTA).

Farca

Quelques produits disponibles
Quelques produits disponibles

Le deuxième centre à être visité est celui de l’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS), spécialisé dans la médecine traditionnelle ou pharmacopée. Les journalistes ont observé les différentes étapes de la fabrication des produits de la pharmacopée. De la cueillette  au séchage, en passant par la transformation en laboratoire, la maîtrise des dosages et les tests, tout a été, ou presque, détaillé aux journalistes.

Ils ont également fait connaissance avec la plante ‘’Farca’’,  qui est beaucoup utilisée pour la fabrication des produits. Cette plante d’origine sauvage, soigne les crises hémorroïdaires, les crises de tension artérielle, les crises drépanocytoses, etc.

« Contribution du CNRST au développement socio-économique du Burkina Faso », c’est sous ce thème que les Journées portes ouvertes du CNRST se sont tenues.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre