Coexistence au quotidien : La prière de Nestor Samné

217 0

Dans cette prière particulière, Nestor Samné appelle à magnifier la coexistence et la tolérance religieuses dans tous les compartiments de la vie en société.

Ma prière du jour : que Dieu, auteur de la différence m’aide à accueillir les autres avec leurs différences.

Seigneur Dieu, je te demande d’attiser en moi, la conscience de voir en chaque être humain, non pas d’abord l’adepte d’une religion particulière, mais le reflet de ton image.

La religion que je suis est le fruit d’un choix personnel. J’y suis allé avec la bénédiction de mes parents biologiques qui étaient pourtant d’une autre religion. Ils ont compris que Toi Dieu, tu es la source de la vie et que Tu es le Père Commun qui ne discrimine personne à cause de sa religion. Et d’ailleurs, dans les textes dits « sacrés » il n’a été spécifié que Dieu a créé un Blanc ou un Noir, un Yacouba ou un Baoulé.

Il est dit simplement que “Dieu créa l’Homme à son image”. Bien que Tu sois le Créateur, Tu t’interdis la dictature ou le terrorisme religieux qui voudrait que tous soient de la même voie. Toi, tu prêches la complémentarité dans et par la différence. Tu as permis que le Noir soit, que le Blanc soit une réalité et que le Jaune existe etc.

Toi, Tu donnes à chaque peuple sa langue et sa culture à travers lesquelles il peut et doit te louer. Tu pourrais uniformiser tout et tous, mais Tu as permis la différence. N’est-ce-pas que Tu es le modèle parfait qui enseigne la tolérance et l’acceptation des autres avec leur différences ! Tu es même le modèle de démocratie qui devait inspirer les politiciens.

« Wennam » (Dieu en Mooré), le signe sacré que Tu as mis en l’Homme qui parle avec puissance et insistance à nos oreilles dures, que nul ne saura être étiqueté à cause de sa religion ou de son ethnie, c’est le sexe. Cet « instrument » sacré n’a, ni de religion, ni d’ethnie, ni de race. De l’union de deux êtres de différentes religions, peut naître un enfant á ton image et non á celle de Satan.

Quand deux sexes opposés se rencontrent, ils ne se bagarrent pas, ils ne se disputent pas d’appartenance particulière. Celui du noir ne grève pas devant celui du Blanc et vice-versa. Celui de la Bissa ne rejette pas celui du garçon Gourounsi. Celui du Moaga ne refuse pas l’amitié de celui de la jeune Samo. C’est ainsi que tu as permis le mixage d’ethnies et de races pour remplir la terre, qui elle-même, dispose de plusieurs visages, d’un, lieu à un autre, d’un continent à un autre.

« Allah », éloigne de moi, la prétention d’imposer mon choix à l’autre et de vouloir conditionner l’union conjugale d’un de mes enfants á la religion ou à l’ethnie de son/sa partenaire. Donne-moi la grâce de comprendre que la plus grande religion est l’Amour qui puisse me porter à croire que nous venons tous de Toi. Sauve-moi de la folie de croire qu’il y aurait une seule et unique religion (révélée ou non) qui conduise à Toi.

Seigneur Dieu, aide-moi à comprendre que c’est l’acceptation de nos différences qui féconde la beauté de ce monde. Toi, « God », auteur de la différence, convertis les cœurs de ceux qui pensent qu’ils sont faits religieux pour combattre mortellement leurs semblables pour Toi. Dis-leur qu’ils se trompent de combat et de cibles.

Libère-nous de la folie qui consiste à penser que nous, êtres humains, faibles et parfaitement imparfaits, devons forcer nos semblables à adopter nos choix personnels. Apprends-nous à n’avoir « d’intolérance que vis-à-vis de l’intolérance » selon les mots d’Hippolyte Taine. Aide-nous à reconnaitre ta présence dans chacun de nos semblables et à contempler ta beauté à travers le visage coloré de la nature. Amen.

Sibiri Nestor SAMNE

Email: [email protected]

NDLR : Le titre est de la Rédaction b24

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont la propriété de Burkina24 et soumis par nos lecteurs. Pour partager votre coup de gueule à publier sur Burkina 24 rendez-vous sur Coup De Gueule Coup De Coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre