Valorisation du potentiel des régions du Burkina : Burkina24 apporte sa contribution

514 0

Conformément à l’idée de ceux qui l’ont créé, Burkina24 s’associe aux projets de développement des régions du pays. Ce mardi 11 octobre 2016, une équipe du média, le directeur général en tête, était aux côtés du Conseil régional du Centre-Nord  pour réfléchir sur les actions à mener pour le développement de la région.

Le Président du Conseil régional du Centre-nord Adama Sawadogo n’est pas passé par un détour pour exposer les maux de sa région. « Les défis du développement sont là », a-t-il dit tout de suite. Et si le développement tarde à venir, du fait des difficultés de mobilisation de ressources financières dit-il, c’est en raison  « de l’incivisme fiscal et de  l’exploitation insuffisante des potentialités ». C’est justement autour de ces deux axes que se sont tenus les exposés suivis d’échanges.

De d. à g. le directeur général de Burkina24, le président du conseil régional, la gouverneure et le maire de la commune de Kaya
De la droite vers la gauche, le directeur général de Burkina24, le président du conseil régional, la gouverneure et le maire de la commune de Kaya

A cela s’ajoute la peine des élus à mobiliser depuis deux ans maintenant les fils et filles, de même que les investisseurs autour de l’organisation de la célébration du 11-Décembre. « Il a été reconnu les difficultés de solidarité », a souligné le président du conseil. A présent, il ne vise plus qu’à « rassembler l’ensemble des fils et filles de la région. Ce que nous allons faire et ce que nous avons déjà commencé à faire », ajoute-t-il.

Elu avec ses collaborateurs à la tête de la région, Adama Sawadogo n’a pas caché son intention de changer la donne. « Nous venons d’arriver à la tête de ces collectivités. Nous avons besoin des idées de tous, du capital humain pour voir dans quelles mesures on pourra booster le développement au niveau du Centre-nord », espère-t-il.

Burkina24, fruit de la diaspora

Roland Zongo, directeur général de Burkina24, était à Kaya pour prendre part au panel. Il a saisi l’occasion pour indiquer que le média a vu le jour grâce à des jeunes Burkinabè installés à l’étranger et qui « ont décidé d’apporter leur appui, leur soutien au développement du pays ». La collaboration avec le conseil régional du Centre-Nord s’inscrit dans cette même logique.

Marise Moise Kaboré, directrice provincial des impôts a entretenu les participants sur le civisme fiscal
Marise Moise Kaboré, directrice provinciale des impôts a entretenu les participants sur le civisme fiscal

« Nous aimerions participer à l’effort de développement. Nous aimerions montrer, promouvoir et vulgariser les potentialités des régions », a-t-il indiqué.   Pour  Adama Sawadogo, ce panel représente l’occasion pour le Centre-Nord « de susciter la réflexion autour de la mise en œuvre de son plan de développement ».

La gouverneure Nandy Somé/Diallo n’a pas manqué non plus de relever les potentialités dont regorge la région. « Ces types de cadre de consultations et d’échanges, a-t-elle dit,  permettent non seulement d’avoir une idée sur ce qui existe et de voir quelles sont les actions à mener afin d’impulser le développement de la région ».

« Il a été reconnu les difficultés de solidarité », Adama Sawadogo, présdent du conseil régional du Centre-nord
« Il a été reconnu les difficultés de solidarité », Adama Sawadogo, président du Conseil régional du Centre-nord

L’apport ayant été bien apprécié par les premiers responsables de la région du Centre-Nord, le directeur de Burkina24, Roland Zongo, prévoit « aller dans d’autres régions pour recueillir d’autres perspectives et d’autres occasions que les Burkinabè ont pour investir un peu partout au Burkina »

Agro-sylvo pastorale

Oui Koueta

Burkina24

Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *