Attaque d’Intagom: 3 militaires burkinabè morts et 2 assaillants abattus

627 3

Le poste avancé burkinabè positionné à Intagom dans le Sahel à 5 km de la frontière du Mali et à une vingtaine de kilomètres de Tin Akoff, a essuyé une attaque d’individus “lourdement armés” non encore identifiés ce 12 octobre 2016, aux environs de 5h, a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale, publié dans la mi-journée.

[Article mis à jour  le 12 octobre 2016 à 13h20]

Le bilan officiel donné par l’armée fait état de trois morts et d’un blessé parmi les militaires burkinabè, pendant que deux assaillants ont été abattus.

Par ailleurs, selon plusieurs sources non officielles, du matériel militaire aurait également été emporté mais le communiqué n’en fait pas cas.

Un poste de police dans la même région avait été attaqué en juin 2016, coûtant la vie à trois policiers.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *