Attaque d’Intagom: L’ADF/RDA indexe la “précarité des moyens opérationnels” des Forces armées

577 0

Dans cette déclaration, le Rassemblement de la Jeunesse Libérale de l’ADF-RDA (RNJL/ADR-RDA)  donne son analyse de l’attaque qui a frappé le détachement militaire burkinabè à Intagom. Il insiste sur la nécessité de renforcer les moyens matériels des Forces armées nationales. 

Chers sœurs et frères !

Chers compatriotes !

Peuple éprouvé du Faso !

Le Rassemblement de la Jeunesse Libérale de l’ADF-RDA (RNJL/ADR-RDA) voudrait en ces moments de dures épreuves pour notre pays, exprimer son indignation et sa consternation face à l’attaque barbare et sauvage perpétrée contre un détachement de nos Forces de Défense et de Sécurité (FDS) à Intangom dans le sahel dans la nuit du mardi 11 au Mercredi 12.

Attaque au cours de laquelle, trois (03) de nos vaillants soldats ont perdu la vie et trois (03) autres civils non encore identifiés. L’On note également un (01) blessé et un (01) militaire porté disparu.

A leurs familles et à leurs frères d’arme, le RNJL/ADF-RDA adresse ses sincères condoléances les plus attristées et souhaite un prompt rétablissement aux soldats blessés.

En effet, bien qu’étreint par la douleur de cette attaque qui vient une fois de plus endeuiller le peuple burkinabè, nous devront trouver en nous-mêmes la force d’aller de l’avant. C’est en ces moments que notre unité nationale doit être des plus solides et des plus inébranlables. C’est aussi dans la douleur que nous devrions vaincre la fatalité et apporter les réponses idoines à l’épineuse question de la sécurité dans notre pays.

Il ressort une fois de plus que c’est la précarité des moyens opérationnels de nos FDS et leur infériorité numérique qui leur a toujours été préjudiciable.  Les assaillants auraient même réussi à emporter du matériel militaire de nos forces.

Le RNJL/ADF-RDA proteste avec la dernière énergie contre cette précarité dont sont victimes nos FDS en général et en particulier ceux en première ligne sur nos frontières avec le Mali.

Le péril sécuritaire dans notre pays mérite une politique nationale de défense et de sécurité à la hauteur des menaces. Cependant, le RNJL/ADF-RDA note que la sécurité des burkinabè est devenue la chose la moins importante aux yeux des pouvoirs politiques. Rien qu’à regarder de plus près les conditions précaires dans lesquelles travaillent nos FDS, l’on est outré et scandalisé.

 Comment en vient-on à négliger à ce point la vie de ceux-là même qui ont la lourde responsabilité d’assurer notre sécurité.

Faut-il encore combien de morts de nos FDS et de nos populations pour une prise en main sérieuse de la question sécuritaire ?

Depuis les attaques de Samoragouan, du Cappuccino, des multiples attaques à nos frontières avec le Mali, qu’est ce qui a fondamentalement changé pour améliorer les conditions de travail de nos FDS et partant pour rassurer nos populations ?

Pis, le RNJL/ADF-RDA note qu’en lieu et place d’une politique cohérente de défense et de sécurité, il est servi aux burkinabè des saupoudrages et subterfuges fallacieux pour distraire l’opinion d’une incapacité évidente et notoire à assurer leurs sécurités.

C’est pourquoi, le RNJL/ADF-RDA invite le Gouvernement à prendre ses responsabilités en renforçant conséquemment les moyens opérationnels de nos FDS et en mettant l’accent sur le renseignement car la sécurité des burkinabè ne saurait continuellement être reléguée au second plan et la population laissée uniquement à ses prières.

Du reste, le RNJL/ADF-RDA invite les Burkinabè à rester de marbre face aux raccourcis, élucubrations et aux délations qui suivent de tels forfaits visant simplement à mettre en mal notre cohésion déjà fragilisée par de petits esprits malins qui n’attendent que de telles occasions pour monter des burkinabè contre d’autres burkinabè.

C’est ensemble, main dans la main que nous construirons une nation forte et prospère.

PAIX aux âmes de nos disparus et prompt rétablissement aux blessés !

Nos sincères condoléances aux familles éplorées et aux frères d’arme !

Dieu protège le Burkina Faso !



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *