Affaire du pont Nazinon : 14 ex-RSP aux arrêts dont Mohamadi Compaoré

293 5

Le soldat de première classe  Compaoré Mohamadi  a été retrouvé, a appris Burkina24. Il était recherché par la gendarmerie nationale dans l’affaire du pont Nazinon. A ce jour, 14 ex-RSP ont été arrêtés dans cette affaire.

[Article mis à jour le 19 octobre 2016 à 10h30] 

L’ex-militaire de l’ancien Régiment de sécurité présidentielle (RSP) Mohamadi Compoaré est désormais entre les mains de la gendarmerie nationale, a appris Burkina24. En service au 31è RIC de Tenkodogo, il faisait l’objet d’un avis de recherche depuis le 16 octobre 2016.

Compaoré Mahamadi a été cité par l’un des suspects arrêtés. Convoqué, il a préféré prendre la fuite. L’homme s’est finalement rendu après avoir été incité et convaincu par ses proches. Il porte ainsi à 14, le nombre de militaires de l’ex-RSP arrêtés dans cette affaire dite du pont Nazinon.  L’adjudant Gaston Coulibaly, soldat également de l’ex-RSP, est toujours recherché.

Tous ces militaires  sont suspectés d’être impliqués dans l’affaire du pont Nazinon  où quatre militaires de l’ex-RSP avaient été appréhendés par la gendarmerie nationale. Ils sont suspectés d’avoir fomenté un “plan” qui devrait “déstabiliser” le Burkina, avait indiqué le ministre de la sécurité intérieure, Simon Compaoré. Ce plan viserait, selon les aveux des interpellés, la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA), la gendarmerie nationale et le palais présidentiel de Kossyam.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre