26e congrès de l’union postale universelle : Le Burkina Faso réélu membre du conseil d’administration de l’UPU

485 0

Le Burkina Faso a participé du 20 septembre au 07 octobre 2016 à Istanbul en Turquie au 26e congrès de l’Union postale universelle (UPU). La délégation burkinabè conduite par le Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Mme Sana née Congo Aminata a partagé son expérience et s’est enrichie de celle des autres pays membres de l’UPU pour faire de la poste, un service moderne avec des produits innovants pour mieux répondre aux exigences de plus en plus grandes et diversifiées de la clientèle postale. Au cours du congrès, outre la distinction de la Société nationale des postes (SONAPOST) pour la qualité de service dans le traitement du courrier, notre pays a été réélu comme membres du conseil d’administration de l’UPU pour un nouveau mandat de quatre ans.

La participation de notre pays au 26 congrès de l’Union postale universelle qui s’est tenu du 20 septembre au 07 octobre 2016 à Istanbul en Turquie a été fructueuse. En effet, le Burkina Faso qui a fait campagne pour sa réélection au Conseil d’administration de l’UPU a réussi cet exercice avec brio. Cette réélection est assortie d’une place de membre au comité consultatif du CA de l’instance mondiale de la poste avec l’Italie, le Mexique et le Maroc.

C’est Madame le Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Mme Sana née Congo Aminata qui a conduit la délégation burkinabè à Istanbul
C’est Madame le Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Mme Sana née Congo Aminata qui a conduit la délégation burkinabè à Istanbul

Ce qui permettra au Pays des Hommes intègres d’être présent et de défendre son point de vue et celui des Etats africains dans les instances internationales où se décide l’avenir du secteur postal. En plus de cette brillante réélection, fruit de la vitalité de la diplomatie burkinabè et de l’engagement de l’ensemble des acteurs de la poste, notre pays a été également honoré à travers la Société nationale des postes (SONAPOST) qui a reçu une distinction pour la qualité de service dans le traitement du courrier : le certificat qualité de l’UPU.

Le rôle prépondérant de la poste dans le développement mondial

A Istanbul, les ministres des pays membres de l’UPU ont réaffirmé l’importance de la poste dans le développement. Réunis autour du  thème «Mise en œuvre du développement durable – Connecter les citoyens, les entreprises et les territoires», les ministres, tout en reconnaissant que la poste peut servir de moteur au développement, ont surtout mis l’accent lors des débats sur les moyens permettant aux postes de mieux servir leurs pays et leurs habitants, de faire progresser l’économie et de stimuler le développement. Au cours des débats, il est ressorti la nécessité de stimuler le développement grâce à l’inclusion sociale et financière.

A cet effet, les pouvoirs publics peuvent utiliser le réseau postal pour fournir une gamme complète de services gouvernementaux, notamment en ce qui concerne la documentation officielle et les adresses, ainsi que les transferts sociaux ; la santé, l’éducation et les prestations sociales. L’inclusion sociale et financière pourra ainsi stimuler et faciliter le commerce. Là également,  les postes peuvent contribuer à surmonter bon nombre d’obstacles grâce à leurs réseaux, produits et services intégrés, à la mise en œuvre régulière de normes et à l’encouragement de la participation des entreprises dans le développement du commerce en ligne.

Cependant pour que la poste puisse soutenir le développement de nos pays, plusieurs défis notamment infrastructurels, des défis liés à l’innovation, à l’introduction des TIC, à l’engagement de tous les acteurs au niveau mondial doivent être relevés. Pour ce faire le ministre du Développement de l’Economie numérique et des postes, Mme Sana née Congo Aminata qui a co-animé un panel sur la problématique de la libéralisation du potentiel de la poste dans l’économie numérique, a mis l’accent sur les efforts que le gouvernement burkinabè consent pour moderniser la poste afin qu’elle puisse offrir des services innovants à la population. « Conscient du potentiel que représente le réseau postal, le gouvernement du Burkina Faso met l’accent sur son extension et sa modernisation à travers le développement d’initiatives visant à vulgariser le numérique dans ce domaine sur toute l’étendue du territoire » a déclaré Mme Sana née Congo Aminata. Les intervenants ont également mis en avant le rôle important que peut jouer le réseau postal physique dans la connexion des clients avec le monde numérique et dans la facilitation de la transition vers un nouveau segment de marché, plus jeune.

Une nouvelle stratégie pour le secteur postal

Le congrès d’Istanbul a permis l’adoption d’une nouvelle stratégie mondiale de la poste. Dénommée « Stratégie postale mondiale d’Istanbul 2017-2020 », cette nouvelle stratégie est axée sur trois objectifs : améliorer l’interopérabilité de l’infrastructure du réseau ; offrir des produits durables et modernes ; et favoriser le bon fonctionnement du marché et du secteur.  Ces trois objectifs ont été définis sur la base des discussions auxquelles ont participé près de 90% des 192 pays-membres de l’UPU, lors de sept conférences régionales en 2015, et qui ont débouché sur des priorités communes dans toutes les régions: le développement du commerce électronique et le renforcement de l’efficacité de l’exploitation.

Lors de ce 26e Congrès de l’UPU, la SONAPOST a été distinguée pour la qualité de ses services
Lors de ce 26e Congrès de l’UPU, la SONAPOST a été distinguée pour la qualité de ses services

La stratégie est également accompagnée d’un plan d’activités, qui relie les programmes de travail aux résultats attendus et aux avantages en faveur des pays-membres. Quinze programmes d’activité ont été élaborés dont la mise en œuvre permettra d’atteindre les objectifs stratégiques.

Le 26e congrès de l’UPU a également connu la réélection du directeur général de l’UPU, Bishar A. Hussein, et de son Vice-Directeur général, Pascal Clivaz. Sitôt réélu, le directeur général a affiché sa détermination à travailler à améliorer les services postaux. «Je travaillerai avec les Pays-membres pour les aider à développer de nouveaux produits et services répondant aux exigences actuelles de la clientèle postale. Nous devons continuer à faire preuve d’innovation et à améliorer nos produits et services pour rester compétitifs et pertinents sur le marché», a déclaré M. Hussein à l’issue de sa réélection. Le 27e congrès de l’UPU est prévu pour 2020 en Côte D’Ivoire.

En rappel, l’Union postale universelle est une organisation intergouvernementale comptant 192 pays-membres, dont le mandat est d’assurer l’accès universel à des services postaux publics, à un coût abordable et de la plus haute qualité. Fondée en 1874, l’UPU est la deuxième organisation internationale la plus ancienne au monde. En 1948, l’UPU est devenue une institution spécialisée du système des Nations Unies.

DCPM/MDENP



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *