38èmes championnats d’Afrique de handball : L’AS Douanes s’incline face à JSK (21-35)

613 0

Le représentant burkinabè aux 38èmes championnats d’Afrique de handball chez les hommes a perdu (21-35) dès son premier match face à l’équipe de la Jeunesse Sportive de Kinshasa (JSK) du Congo le vendredi 21 octobre 2016 au Palais des Sports de Ouagadougou. L’équipe burkinabè a surtout été victime de ses nombreux ratés mais aussi de sa lenteur dans le jeu.

Entrée difficile pour l’équipe burkinabè de l’AS Douanes aux 38èmes championnats d’Afrique de handball. Face à une équipe congolaise de la Jeunesse Sportive de Kinshasa (JSK) plus imposante physiquement, le champion en titre du Burkina a péché par la lenteur dans le jeu lors de la première période lors du match d’ouverture de ce vendredi 21 octobre 2016. Là où les Etalons ont péché, c’est là que les Congolais ont eu plus de réussite. La défense burkinabè était une passoire sur les ailes tandis que la JSK excelle à ces postes.

La défense burkinabè est poreuse alors que l’attaque s’illustre par des maladresses. Une situation qui oblige l’entraîneur burkinabè à demander un temps mort après 22 minutes de jeu. Les Congolais ont creusé l’écart de trois points  (8-11). Comme s’ils n’avaient pas l’habitude de jouer ensemble, les douaniers ont du mal à enchaîner les combinaisons. L’équipe burkinabè ne profite pas des nombreux sauvetages du gardien burkinabè Olivier Tuina.

Dans un tel contexte, des joueurs comme Anatole Zagré, Junior Kouadio, Ibrahim Cissoko et Abel Bationo font parler leur talent individuel face à la robustesse, la force de pénétration et le jeu rapide des Congolais. A la mi-temps, le Burkina accuse un retard de trois points.

L’équipe burkinabè semble mieux se porter à la reprise. L’AS Douanes pousse les Kinois à la faute occasionnant des expulsions de deux minutes. Elle profite bien pour revenir à un point d’écart (16-17). Ce ne sera qu’un feu de paille. La JSK profite des lacunes de l’équipe burkinabè qui multiplie les ratés pour creuser l’écart en jouant surtout sur les ailes. Naturellement, l’équipe de la RD Congo s’impose (21-35).

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *