Piratage de LinkedIn : Le suspect arrêté en République Tchèque

465 0

L’homme, de nationalité russe, suspecté d’être à l’origine du piratage de LinkedIn en 2012 a été arrêté par les Forces de l’ordre tchèques dans une opération menée en collaboration avec le FBI américain.

La scène filmée par la police paraît assez surréaliste, commente le site “l’informaticien”. L’on voit en effet le jeune pirate au visage flouté attablé dans un restaurant en compagnie d’une jeune femme. La police entre dans les lieux, lui enjoint de poser ses deux mains sur la table, puis lui demande de se lever, le fouille, le menotte et l’emmène ensuite.

L’arrestation est survenue une quinzaine de jours à Prague mais l’arrestation n’avait pas été annoncée jusque-là pour des raisons tactiques, a indiqué David Schön, porte-parole de la police américaine. Le communiqué précise également que « cet homme est un citoyen russe suspecté d’avoir commis des attaques informatiques aux Etats-Unis. Le raid a été conduit par la police tchèque en collaboration avec le FBI après la saisine d’Interpol ».

VIDEO : Arrestation du suspect…

https://www.youtube.com/watch?v=FQVm2-BEVAI

L’arrestation de l’individu dont l’identité n’a pas été dévoilée est intervenue deux jours avant que l’Administration Obama accuse officiellement les Russes d’être derrière le piratage du Comité Démocrate. Toutefois, il semble que la personne ne soit pas impliquée dans ce piratage mais bien dans l’affaire où LinkedIn s’est fait dérober plus d’une centaine de millions d’identifiants et mots de passe.

Depuis son interpellation, l’homme est en détention à Prague et il se déroulerait désormais une nouvelle bataille diplomatique entre les USA et la Russie. Les premiers veulent obtenir l’extradition du suspect. De son côté, la Russie insiste sur sa libération et son transfèrement dans son pays natal.

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *