Un train déraille et fait 55 morts au Cameroun

757 0

Un train reliant les deux principales villes du Cameroun, Yaoudé et Douala, a du fait d’un déraillement causé la mort d’un cinquantaine de personnes et fait près de 600 blessés ce vendredi 21 octobre 2016.

Le train objet de ce drame était particulièrement bondé du fait que la route entre la capitale et la métropole portuaire était coupée. Le train qui avait quitté la gare de la capitale aux environs de 11H00 (10H00 GMT) a déraillé peu avant le début de l’après-midi aux abords de la ville d’Eseka (200 km à l’est de Yaoundé), a informé le ministre camerounais des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo’o sur les antennes de la radio-télévision d’Etat (CRTV).

Le pronostic vital de certains blessés est très engagé et les causes de l’accident ne sont pas encore élucidées.

Quant à la société du transport ferroviaire dont le train a fait les victimes, la Camrail, elle a indiqué prendre toutes les dispositions pour assurer la prise en charge des blessés. La Camrail appartient au français Bolloré, actionnaire à 77,40%.

Le train était bondé suite à la coupure de la route Yaoundé-Douala après l’effondrement d’un pont sous l’effet de la pluie, ce qui a encore compliqué l’intervention des secours.

Face à cette situation, les voyageurs se sont rabattus en masse ce vendredi 21 octobre vers les gares de Douala et de Yaoundé.

La route reliant le port de Douala, capitale économique, à Yaoundé est l’une des plus importantes du pays par la densité du trafic. C’est aussi l’un des principaux axes commerciaux d’Afrique centrale. Les échanges vers les pays enclavés du Tchad et la Centrafrique transitent aussi par cette route.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Jeune Afrique



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *