38èmes Championnats d’Afrique de handball : “C’est dur” pour les clubs burkinabè

453 0

Les deux représentants burkinabè aux 38èmes Championnats d’Afrique de handball n’ont toujours pas remporté la moindre victoire. L’AS Douanes et l’AS ONEA ont perdu tous les matchs. Ils tenteront tout de même de se rattraper lors de cette 4ème journée.

Trois matchs et trois défaites pour l’AS Douanes de Ouagadougou aux 38èmes Championnats d’Afrique de handball. L’AS Douanes a d’abord raté son entrée (21-35) face à la jeunesse sportive de Kinshasa (JSK) avant de perdre (30-21) contre les Forces armées et de police (FAP) du Cameroun et l’équipe marocaine de Widad Smara (33-24).

Les dames de l’AS ONEA ont, elles, enregistré deux défaites en autant de matchs. L’équipe burkinabè a dû s’incliner d’abord face à l’AS Mikishi de la RD Congo (34-25) avant de tomber contre l’équipe féminine de FAP (31-37). Lors de cette rencontre, les Burkinabè ont réalisé une fin de matchs époustouflante en inscrivant près de cinq buts sans que les Congolaises n’en mettent un. Ce qui a créé la panique dans le camp adverse lors des derniers instants.

Analyse

Les équipes burkinabè sont victimes de leur inexpérience  lors des joutes internationales. Celle-ci se ressent à cette compétition qui réunit les meilleures équipes africaines du continent. Des problèmes tactiques, de réception du ballon, de relance ont marqué le jeu des équipes burkinabè. Face au professionnalisme affiché par les adversaires venus du Maroc, de l’Egypte, du Cameroun, de la RD Congo et du Congo, les Burkinabè ont proposé plutôt une volonté insuffisante pour des compétitions de haut niveau.

La préparation n’a apparemment pas été suffisante pour ces deux formations même si l’écart de niveau n’est parfois pas si grand. «Je ne dirai pas qu’elles sont plus fortes que nous. Nos joueuses étaient plus stressées parce qu’elles n’avaient pas disputé un match d’un aussi haut niveau. Nous péchons juste par inexpérience», confirme d’ailleurs Hortense Bougoum, la capitaine de l’AS ONEA.

Les joueurs de l’AS Douanes dénoncent plus une mauvaise préparation. Ils n’auraient reçu que la prime de match de 50 000 CFA pour toute la compétition. Toutefois, vu le niveau de jeu proposé par les adversaires, il faut plus que des primes de matchs pour faire bonne figure dans une compétition pareille.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *