Musique : Selahboy appelle les jeunes à ne pas s’apitoyer sur leur sort

632 0

« Maloko » est le titre du maxi de 4 titres de l’artiste Selahboy présenté ce samedi 22 octobre 2016, à la presse,  à l’Institut burkinabè de Ouagadougou.

« Maloko », le titre éponyme de l’album, raconte l’histoire d’un jeune inactif. Pour l’artiste Selahboy, cette chanson  a pour but d’inciter la jeunesse au travail,  à avoir un esprit de combativité et d’être persévérant et non à s’apitoyer sur son sort.

Son style musical qu’il définit comme de l’afro beat, est un mélange de dance hall et de reggae. Il n’hésite pas à faire appel aux rythmes du terroir « Bissa », notamment sa langue maternelle. La preuve, les titres « Yumboere » qui parle de la « jeune fille » et « Hougjekaze » qui signifie “vient danser le « Djeka ».

Le dernier titre « L’alpha et l’Oméga » rappelle qu’il faut remettre à Dieu les difficultés auxquelles l’on est confronté. En somme, confie l’artiste, cette œuvre doit être perçue comme un message de paix, d’amour et d’espoir.

En plus des cordes de la guitare…

Azouma Goullé alias Selahboy a une autre corde à son arc. Il évolue, en effet, dans le milieu de la couture depuis 2010. Sa spécialité est dans la confection des chemises « tendances » pour hommes et femmes.

Ce maxi n’est pas la première expérience musicale de Selahboy. En rappel, il a été sélectionné en 2006 par le studio Abazon pour prendre part à la deuxième compilation « Rad de l’histoire du Burkina », « la part des Ténèbres vol 2 ».  Le groupe « Homog’N » bénéficie aussi de ses talents de lead vocal.

Revelyn SOME

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *