Tournoi jeunesse-unie de Koudougou : Zounogo FC a eu plus de chance

670 0

Le tournoi maracana jeunesse-unie de Koudougou a connu son épilogue le samedi 22 octobre 2016 sur le terrain des écoles sud-A et B. La finale a opposé l’équipe de Zounogo FC à celle de Friands FC. C’est après  l’épreuve fatidique des tirs aux buts que Zounogo FC a remporté le trophée de cette 4ème édition.

Le terrain des écoles sud-A et B de Koudougou a connu une mobilisation exceptionnelle lors de la finale du tournoi maracana jeunesse-unie de Koudougou, 4ème édition.

C’est un grand public composé de plusieurs personnalités venues de plusieurs villes du Burkina Faso et d’innombrables supporters auto-disciplinés des dix secteurs de la ville de Koudougou et de Réo, qui ont assisté à cette grande finale qui a mis aux prises deux équipes qui regorgent de joueurs talentueux de la cité du Cavalier rouge. En levée de rideaux, deux équipes féminines  de Koudougou ont régalé le public.

 En match de gala, c’est l’équipe du promoteur Aly Guissou, la Dream Team,  composée d’anciens grands joueurs, qui s’est mesurée à l’équipe du comité local d’organisation. La finale proprement dite a opposé Zounogo FC (qui signifie « chance ») à Friands FC.

A l’attaque !

Il n’y a pas eu de temps d’observation. Les deux équipes se sont vite jetées dans le jeu. C’est l’équipe de Zounogo FC qui a été la première à  prendre la direction des opérations en assiégeant le camp de Friands FC. Mais elle sera cueillie à froid. Une contre-attaque menée par Friands FC s’est soldée par l’ouverture du score à la 7ème minute par Salif Kaboré.

La joie des supporters de Friands FC n’a duré que 7 minutes. A la 14ème minute, le capitaine Marc Bonkoungou de Zounogo FC a réussi à tromper le portier de Friands FC Sylvain Kaboré, en rétablissant la parité au score. Le jeu s’est équilibré par la suite jusqu’à la pause, et le score est resté inchangé.

Les tirs aux buts pour la différence

A la reprise, le jeu était animé de  part et d’autre car chaque équipe voulait le gain du match. Mais il y a eu trop de précipitation dans la finition. Ce qui n’a pas permis aux différents attaquants d’aggraver le score.  Les deux équipes se sont dominées tour à tour mais le score n’a pas évolué jusqu’à la fin du temps réglementaire. C’est à l’épreuve fatidique des tirs aux buts que Zounogo FC a pris le dessus en réussissant deux tirs contre un.

les-salutions-dusages-avant-les-hostilites

L’équipe victorieuse a remporté le trophée, un jeu de maillots, un ballon et la somme de 150 000 F CFA. La finaliste malheureuse s’est consolée avec une somme de 100 000 F CFA, un jeu de maillots et un ballon.

Cette finale a connu la présence du président de la ligue du Centre-ouest de football Rasmané Semdé, de Alexandre Le Grand Rouamba de la Fédération burkinabè de football, du président de la commission centrale des arbitres David K Yaméogo, d’anciens joueurs tel que Amadou Traoré le Rouquin, Assimi  Zerbo, Urbain Bationo, ainsi que des amis et collègues du promoteur Aly Guissou.

Michel YAMEOGO

Correspondant de Burkina24 à Koudougou



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *