Braquage de voiture à Ouahigouya : Le présumé voleur est un élève en classe de 3e

587 7

Le 13 octobre 2016, l’opinion nationale est informée d’un braquage à Ouahigouya. Ce mardi 25 octobre 2016, la brigade territoriale de gendarmerie de Ouahigouya a retracé les faits lors d’un point de presse.

(Article actualisé le 25 octobre 2016, à 22h 40)

La victime, Monsieur Soudré, conducteur de la Toyota volée (et non le propriétaire) au moment des faits,  a servi deux versions différentes à la police et la gendarmerie. Aussi, deux versions de la plaque de la voiture ont été données (11 HM 0089BF et 11 SM 0989). Une chose qui n’a pas permis une intervention rapide.

Braquage de voiture à Ouahigouya : La victime reconnait avoir menti 

Burkina 24

Néanmoins, après les investigations, la gendarmerie est catégorique. Il ne s’agit pas d’un braquage, mais d’un vol de véhicule sans arme. L’auteur des faits est un mineur de 16 ans. Il se nomme SHF, est un élève en classe de 3e dans un lycée à Ouahigouya et a été habitué au volant depuis l’âge de 11 ans. Il a eu une mésentente avec son logeur et a décidé de rejoindre ses parents à Ouagadougou.

Le contenu du véhicule
Le contenu du véhicule

Les versions de la victime :

  • Dans un premier temps, il déclare avoir été agressé entre le lycée « Centre d’excellence » et la « Cité des forces vives » par un individu armé de fusil Kalachnikov. Il aurait été dépossédé de son véhicule Toyota 4X4 de couleur grise immatriculé 11 SM 0989 BF,
  • Dans un second temps, il affirme avoir été agressé entre « Coris Bank » et le lycée « Sainte Marie fille » par deux individus, l’un armé de fusil kalachnikov et l’autre d’un pistolet automatique,
  • Dans un troisième temps, il est revenu sur l’immatriculation du véhicule en précisant qu’il s’agissait de 11 HM 0089BF,
  • Dans un quatrième temps, il précise qu’il s’est arrêté en face du lycée Sainte Marie pour uriner. C’est quand il a regagné son véhicule que son agresseur lui a pointé le canon de l’arme sur sa nuque en le menaçant de descendre s’il tenait à sa vie.

Selon les faits relatés par les gendarmes, Monsieur Soudré qui se rendait à son domicile au secteur 1 de Ouahigouya, après la prière du matin, s’est arrêté au bord de la voie, laissant la portière ouverte et le véhicule en marche,  pour des besoins naturels.

Une aubaine pour le jeune élève qui voulait se rendre à Ouagadougou. Il a profité alors  de ce moment d’inattention du conducteur pour s’emparer du véhicule et partir en trombe. Sous le choc, Monsieur Soudré a tenté de poursuivre le véhicule et son voleur à pieds. Sans succès.

Les gendarmes pendant la conférence de presse
Les gendarmes pendant la conférence de presse

A noter que la Toyota a été retrouvée le 13 octobre 2016  à Ouagadougou au Parc Bangr-weogo. L’auteur du vol y a abandonné la voiture et est retourné à Ouahigouya le 16 octobre vers 20h, avec les clés. Il a été mis aux arrêts et la procédure suit son cours. Quant au véhicule, il est stationné à la Brigade territoriale de gendarmerie de Ouahigouya.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *