Burkina : Les médias publics en grève pour 96 heures

159 0

Les travailleurs des médias publics, sous l’égide de leur syndicat, le Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC), ont décidé d’observer une grève de 96 heures à compter du 26 octobre 2016, selon le préavis adressé au Président du Faso et dont Burkina24 a obtenu une copie.

Le SYNATIC affirme  que “les autorités n’ont manifesté aucune volonté réelle d’examiner nos préoccupations et d’y apporter des solutions appropriées”, depuis la fin des récents mouvements du syndicat. Il affirme plutôt être l’objet de “dénigrement” de la part de son ministre de tutelle.  “Cette tentative de nous jeter en pâture à l’opinion publique a indigné l’ensemble des travailleurs et du peuple burkinabè“, peut-on lire dans le préavis.

Devant donc ce qu’ils appellent  “l’insatisfaction et (le) manque de volonté réelle constatées jusque-là dans la résolution de leurs préoccupations”, les travailleurs ont décidé d’observer 96 heures de grève qui prend effet à compter de ce mercredi. Cette grève fait suite à une autre de 72 heures observée au début du mois d’octobre.

Les travailleurs réclament, entre autres, l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, la reconstitution de carrières et l’arrêt des pressions et  intimidations des journalistes dans le traitement de l’information.

Burkina24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre