Terrorisme au Burkina : « La situation est maîtrisée » (Roch Kaboré)

157 2

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a réagi à la situation sécuritaire du Burkina, marquée par de récentes attaques contre le pays. Pour le Chef de l’Etat, parlant  en marge d’une cérémonie de lancement de pistes rurales à Absouya dans le Plateau central ce 25 octobre 2016, a déclaré que le terrorisme ne touchait pas que le  Burkina et qu’il faudrait que les Burkinabè fassent preuve de solidarité.

Le terrorisme ne concerne pas que le Burkina et n’est pas l’apanage du pays. C’est ce qu’a laissé entendre  Roch Marc Christian Kaboré à Absouya.   Le « Pays des Hommes intègres » a récemment été frappé par une attaque terroriste le 12 octobre, rallongeant la liste des agressions qu’il subit depuis le début de l’année. Ce qui a amené certaines voix à se poser des questions sur l’efficacité du gouvernement.

Pour Roch Kaboré, selon ses propos rapportés par la RTB Télé, la question ne se trouve pas à ce niveau. « J’écoutais certains dire qu’au Burkina Faso, il y a beaucoup d’attaques et le gouvernement doit démissionner, a-t-il dit. Regardons chaque jour les informations au quotidien et nous saurons que nous sommes en guerre sur l’ensemble de la planète contre les terroristes et le Burkina Faso apportera sa pierre à  ce combat ».

« La patrie ou la mort », ce n’est pas un simplement un slogan

Le Président du Faso a par ailleurs tenu à  rassurer les Burkinabè qu’il n’y avait pas matière à paniquer.  « Je voudrais dire que malgré l’ensemble des actions qui  se sont passées ces derniers jours, je voudrais rassurer le peuple du Burkina Faso que nous ne sommes pas dans une situation de panique générale et que la situation est maîtrisée », a-t-il affirmé.

Le Chef de l’Etat s’est enfin appesanti sur la nécessité que les Burkinabè fassent preuve de patriotisme.  « Je voudrais rappeler à chaque Burkinabè que notre devoir, lorsque nous disons « c’est la patrie ou la mort », ce n’est pas  simplement un slogan, dit-il. C’est un engagement à défendre pied à pied notre territoire et notre pays. C’est pourquoi nous avons demandé à toutes les populations de coopérer avec les Forces de sécurité chaque fois qu’il y aurait quelque chose de suspect qui sera trouvé ».

Roch Marc Christian Kaboré a donc appelé ses compatriotes à ne « jamais plier l’échine face au terrorisme » et à « faire preuve de solidarité, de courage, de vigilance », parce que, est-il convaincu,  « je suis certain que contre l’injustice et le terrorisme, nous allons vaincre ! ».

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre