An II de l’insurrection populaire à Gassan : L’installation du maire comme acte commémoratif

864 0

En choisissant la date du 29 octobre 2016, veille du deuxième anniversaire de l’insurrection populaire pour son investiture, le nouveau maire de Gassan a voulu passer un message aux populations de son ressort territorial : « le Burkina Faso a entamé une nouvelle ère, la commune de Gassan avec ». Désormais, c’est donc cet enseignant-chercheur qui détient le clés de la commune de Gassan. Des clés qui devront servir à ouvrir les portes de sa collectivité aux investisseurs pour le grand bonheur des populations.

Samedi 29 octobre 2016, un grand jour à Gassan dans la province du Nayala.  Il est 10h à la place publique du village.  Alors que des flutistes, balafongistes et masques tiennent en haleine un public de grand jour, un « mototrycliste » décharge au milieu de la foule une dizaine de sac de maïs au milieu de la foule. La fête s’annonce belle.

 Hommes, femmes et enfants sont venus massivement des quatre coins de la commune pour être  témoins d’un moment historique et solennel : l’installation de celui qui présidera à leurs destinées au cours des cinq prochaines années.

Après deux heures d’attente et alors que le soleil est au Zenith, arrive l’élu du jour, Arouna Karambiri accompagné de nombreuses personnalités. On reconnait le député du Nayala, Noël Toé.  Ils sont accueillis et acclamés par une foule surchauffée. C’est le début de la cérémonie. Premier à prendre la parole, le chef coutumier de Gassan souhaite la bienvenue à toute l’assistance.  A sa suite, c’est le  représentant du parrain qui s’exprime, exhortant le nouveau maire à se mettre  entièrement à la disposition  des populations de la commune.

Et lorsque Madame le Haut-commissaire du Nayala accède au parloir, elle demande  une minute de silence en hommage aux martyrs de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 avant d’inviter le maire et son conseil municipal à agir au nom de la population de la commune en concrétisant  leurs promesses électorales en réalité. Pour ce faire, elle promet tout son soutien au maire pourvu qu’il agisse dans la légalité.  A la population, le Haut-commissaire l’exhorte à payer ses impôts afin de procurer des recettes à la commune.

Puis vient le moment le plus attendu. C’est le député Noël Toé qui se charge d’assurer le cérémonial d’investiture du nouveau maire. Une fois son écharpe portée et les clés de la commune en  mains,  Arouna Karambiri  présente les membres du bureau de son conseil municipal et décline ses grands projets pour la commune dans les cinq prochaines années : la cause politique est finie, place maintenant à la grande et longue marche vers le développement, cette marche s’appelle « Gassan émergent 2025 ». «  Nous avons déjà entrepris l’actualisation de notre plan de développement communal qui a pour vision de faire de Gassan à l’horizon 2025 une commune à dimension urbaine où des services sociaux de base de qualité seront accessibles à tous. La route Dédougou-Tougan dont le bitumage est en cours, passera par Gassan  et nous devons saisir cette occasion inouïe comme un puissant catalyseur pour booster le développement de la commune », a-t-il dit.

Pour l’édification de Gassan et ses 25 autres villagse, le maire Karambiri estime que l’adhésion de tous,  la concertation entre les fils et filles, le dialogue,  l’entente et  la paix et la participation citoyenne s’avèrent nécessaires.  Il termine son propos en appelant à la solidarité de tous, dans un contexte ou la campagne agricole se termine difficilement au vu des premières récoltes dans la zone. Séance tenante, la commune remet 6 tonnes de maïs à des personnes nécessiteuses.

Celui qui détient désormais les clés de la commune  est enseignant chercheur, directeur général adjoint de l’Institut 2ie. Arouna Kamabiri a été élu maire sous la bannière du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP)  le 20 juin 2016 à l’issue des élections municipales du 22 mai de la même année. Il présidera un conseil municipal fort de 51 conseillers dont 40 du MPP et 11 de la NAFA, Nouvelle alliance du Faso.

Merveille KAPIDGOU

Correspondant de Burkina24 à Nouna



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *