Coopération : le Burkina, le Mali et le Haut-Commissariat des Nations unies accordent leurs violons pour le retour volontaire des réfugiés maliens

192 0

Ouagadougou a abrité ce 27 octobre 2016, la quatrième réunion de la commission tripartite Burkina Faso- République du Mali- UNHCR. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des rencontres périodiques de la commission tripartite Burkina-Mali-UNHCR, consacrées à l’examen des questions liées au processus de rapatriement volontaire organisé des réfugiés maliens.

A l’ouverture des Travaux, le Directeur Général des Relations bilatérales, Monsieur Pascal Batjobo, représentant le Secrétaire Général du ministère des Affaires étrangères a réaffirmé la volonté du Gouvernement burkinabè à respecter ses engagements internationaux et particulièrement en matière de protection des réfugiés. « Le Burkina Faso sera toujours aux côtés des frères et sœurs maliens qui ont dû quitter leur terre natale dans des conditions douloureuses il y a de cela presque cinq ans déjà » a-t-il souligné.

Avant lui, Monsieur Samba Alhamdou Baby, secrétaire général du Ministère malien de la Solidarité et de l’action humanitaire s’est réjoui «  du retour de l’Administration dans les régions de Tombouctou, Gao, Ménaka et une grande partie des régions de Ségou et Mopti » sans oublier « les avancées notables sur le plan sécuritaire qui méritent toutefois d’être consolidées avec l’accompagnement de tous les acteurs œuvrant pour la paix » a-t-il ajouté. Cette stabilisation pourrait déjà justifier, « à la date du 30 septembre le retour volontaire et spontané d’environ 56.729 réfugiés venant du Burkina Faso, de la Mauritanie et du Niger » à en croire Monsieur Samba.

Madame Hukportié Gogo, représentante résidente du UNHCR au Burkina Faso quant à elle, a fait remarquer  que « l’Accord de Paix et de réconciliation au Mali inclut dans sa mise en œuvre le rapatriement en toute sécurité et dignité des réfugiés maliens ». C’est pourquoi, «  le HCR continuera d’accompagner les gouvernements de la République du Mali et du Burkina Faso dans la gestion des réfugiés et retournés maliens » a-t-elle promis.

Au cours des travaux, les experts se sont penchés sur plusieurs points dont entre autres :

  • L’examen et l’adoption du compte rendu de la troisième réunion tenue en avril 2016 à Bamako
  • L’évaluation de la situation politique, sécuritaire et humanitaire au Mali
  • L’état des lieux de la situation des réfugiés maliens résidant au Burkina Faso dans les camps de Mentao, Goudoubou ainsi que les zones hors camps.

Les travaux de la quatrième réunion de la commission tripartite ont pris fin par la signature du compte rendu de la troisième réunion tenue à Bamako en avril 2016. Rendez-vous a été pris pour la cinquième réunion à Bamako.

DCPM/Affaires étrangères

 

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre