Élections fédérales : Le ministre Taïrou Bangré souhaite des débats d’idées

461 0

A la veille des élections au sein des fédérations sportives du Burkina, le ministre des sports et des loisirs Taïrou Bangré a lancé un appel au fair-play partant du constat que les esprits s’échauffent en cette période de campagne. Taïrou Bangré pense qu’il faut privilégier les débats d’idées.

Le ministre des sports et des loisirs Taïrou Bangré n’est pas content. Ce mécontentement s’explique par les coups en dessous de la ceinture depuis le début de la campagne pour les élections au niveau des différentes fédérations sportives. C’est pour interpeller les acteurs au fair-play qu’il a publié une déclaration. « Les campagnes ont déjà commencé au sein de certaines disciplines sportives et donnent lieu à des échanges et à des discours éloignés de l’esprit de fair-play et donc, de nature à échauffer les esprits », constate le ministre Taïrou Bangré.

C’est pourquoi, dans son message, le chef du département des sports interpelle sur la responsabilité de tous les candidats aux différents postes de bureau des fédérations de sport et de loisirs à privilégier les « débats d’idées et la confrontation des programmes aux invectives et aux attaques personnelles ».

« Je ne doute pas un instant que tous les protagonistes sauront transcender les passions partisanes afin qu’ensemble nous allions à des élections sereines et apaisées, dans le seul souci de préserver l’intérêt supérieur du sport et du loisir, seul gage de développement cohérent de notre secteur », déclare le ministre Bangré.

L’UNSE et la presse aussi interpellées

Il souhaite toutefois que les discours soient empreints de pondération et de respect mutuel, afin d’éviter la survenue de tensions futures toujours préjudiciables à l’épanouissement du sport burkinabè.

Dans sa déclaration, le ministre Taïrou Bangré a aussi égratigné l’Union nationale des supporters des Etalons (UNSE) qui avait déjà déclaré son soutien au candidat Sita Sangaré pour ce qui concerne les élections à la fédération burkinabè de football (FBF) prévue le 10 novembre 2016 à Koudougou. Pour lui, les structures de ce type doivent être neutres. «Il me plait d’inviter les organes multidisciplinaires, comme l’Union Nationale des Supporters des Etalons (UNSE), à observer une totale neutralité durant cette période de campagne, car le supporter des Etalons ne saurait, en aucun cas, s’affilier à une structure fédérale, encore moins à son responsable. A mon avis, l’UNSE, en conservant sa neutralité rassemblerait davantage le maximum de supporters autour des différentes équipes nationales».

Le ministre a aussi interpellé la presse en l’appelant à contribuer au débat d’idées. « Nous devons agir et travailler à faire place aux débats d’idées saines et constructives pour un Burkina sportif plus grand et plus conquérant », termine le ministre qui rappelle que la réussite des différentes assemblées générales électives lui tient à cœur.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *