Allaitement maternel : Une rencontre internationale à Ouagadougou

490 0

Une importante réunion de diffusion et de dialogue politique pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale sur la Série 2016 du « Lancet » portant sur l’allaitement maternel et sur la Résolution de l’Assemblée mondiale de la Santé (AMS) a lieu les 7 et 8 novembre 2016 à Ouagadougou. La réunion vise à stimuler le dialogue pour une implication à la fois des politiques et des programmes dans la promotion de l’allaitement maternel en Afrique de l’Ouest et Centrale.

L’augmentation des taux d’allaitement maternel dans le monde entier est un élément clé dans la réalisation des objectifs de développement durable d’ici à 2030. L’allaitement maternel joue un rôle important dans l’amélioration de la nutrition et de l’éducation ainsi que dans la santé et la survie de la mère et de l’enfant“. C’est une étude internationale, « The Lancet », qui le dit.

Réduire le nombre de décès par cancer du sein…

« The Lancet » est une revue scientifique médicale britannique dont la fiabilité est mondialement reconnue. Elle doit son nom à l’instrument chirurgical appelé lancette (en anglais : Lancet). Cette étude préconise de généraliser l’allaitement maternel, chose qui sauverait plus de 800.000 enfants par an.

Cette pratique réduirait aussi de 20.000 le nombre annuel de décès par cancer du sein chez les mères, dans les pays riches comme pauvres. Les données ont été recueillies dans 164 pays. Publiée le 29 janvier 2016, cette méta-analyse financée principalement par la fondation Bill et Melinda Gates conforte les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

allaitement-maternel-lancement-de-la-revue-the-lancet-a-ouagadougou-2

L’ONG Alive & Thrive et l’UNICEF co-organisent les 7 et 8 novembre 2016 le lancement de la série du Lancet 2016 à Ouagadougou, une première en Afrique francophone. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce 7 novembre. L’hôte de la réunion était le ministre burkinabè de la santé et l’évènement était placé sous le parrainage de l’épouse du Chef de l’Etat, Sika Kaboré.

Plusieurs participants venus du Cameroun, Sénégal, États Unis, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Tchad, des bureaux de l’OMS et de l’UNICEF, vont échanger sur les résultats du Lancet 2016 et dialoguer sur la promotion de l’allaitement maternel pour la survie de l’enfant en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Pratique de l’allaitement maternel : Le Burkina sur une bonne voie…

Les organisateurs de cet atelier international espèrent profiter de la série du Lancet sur l’Allaitement maternel et la résolution de l’Assemblée Mondiale de la Santé pour souligner l’importance des initiatives politiques nationales afin de soutenir et protéger notamment l’allaitement maternel exclusif (6 premiers mois).

En matière de pratique de l’allaitement maternel, selon l’épouse du Chef de l’Etat, le Burkina, contrairement à d’autres pays, se trouve sur une bonne voie. Elle s’est réjouie que le « pays des Hommes intègres » soit retenu pour accueillir cette rencontre de grande importance.

Plusieurs exposés ont été faits dont l’expérience de l’initiative Alive & Thrive sur l’évidence globale quant aux programmes d’allaitement maternel exclusif et le programme au Burkina ainsi que la situation de l’allaitement maternel au Burkina.

allaitement-maternel-lancement-de-la-revue-the-lancet-a-ouagadougou-1

Pour rappel, c’est le 29 janvier 2016 que le tout premier numéro du « The Lancet » sur l’allaitement maternel a été présenté à Washington. Ce numéro évalue les niveaux d’allaitement mondiaux, les tendances et les inégalités, en plus des conséquences à court et à long terme à la fois pour la mère et l’enfant, indépendamment de leurs lieux d’habitation et de ce qu’ils gagnent.

La revue a souligné qu’il existe plus que jamais des preuves étayant les avantages substantiels que présente l’allaitement maternel tant pour les enfants et les femmes de pays à haut revenu que ceux de pays à faible revenu. L’étude a par ailleurs souhaité que davantage de pays investissent dans les politiques et programmes qui appuient les décisions en faveur de l’allaitement maternel.

Lire aussi : Allaitement maternel : « Des femmes pensent qu’en allaitant, leurs seins tombent »

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *