Vente de terrains par la SONATUR : Le délai prolongé jusqu’au 13 novembre

713 0

Celui qui est passé ce 7 novembre 2016 sur l’Avenue Kwamé N’Krumah ne pouvait que remarquer l’ambiance exceptionnelle qui y régnait : de longs rangs entourés par des engins à deux et quatre roues. L’événement qui a rassemblé cette pléthore de personnes n’était rien d’autre que la vente de terrains par la Société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR). Le dépôt des dossiers qui a commencé ce jour, devait durer quatre jours. Mais vu l’engouement, le délai a été prolongé.

La Société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR) organise une vente de parcelles aux Burkinabè. Ce lundi 7 novembre 2016, ce sont des milliers de postulants qui ont pris d’assaut cette société. Cette opération consiste à déposer un dossier afin de participer à un tirage au sort  public.

Le directeur général de la SONATUR, Claude Obin Tapsoba, justifie cette démarche par la nécessité de faire des recettes. « Etant donné que depuis le début de l’année nous n’avons rien vendu et nous sommes en fin d’année, si nous ne vendons pas en novembre, nous serions incapables de faire un chiffre d’affaires au cours de l’année 2016 », affirme-t-il. Il a précisé par ailleurs que cette vente n’est pas liée aux révélations faites par l’enquête parlementaire sur le foncier.

Le Directeur général de la SONATUR, Claude Obin Tapsoba
Le Directeur général de la SONATUR, Claude Obin Tapsoba

Au regard de l’intérêt autour de cette opération, le Directeur général a annoncé la prolongation du délai des inscriptions. Ce sera désormais jusqu’au dimanche 13 novembre 2016, avec un délai de… lire la suite.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *