Etats-Unis d’Amérique : Donald Trump élu président

1023 0

Le candidat républicain Donald Trump a été élu 45e Président des Etats-Unis d’Amérique à l’issue de l’élection présidentielle du 8 novembre 2016. Le milliardaire américain a réussi à remporter les 270 grands électeurs nécessaires à la victoire.

Le suspense a duré jusqu’au bout de la nuit aux Etats-Unis. Au final, il a déjoué tous les pronostics. Les médias et les sondages le donnaient perdant. Mais Donald Trump a surpris tout le monde en battant Hillary Clinton, qui était annoncée favorite. Il a reçu l’onction des 270 électeurs nécessaires pour son élection, même si la course a été serrée avec son adversaire, qui a reconnu  sa défaite.

En élisant le candidat du Parti républicain, les Américains ont donc fait le choix de la rupture de l’establishment, de l’instauration de l’isolationnisme tant sur le plan économique que sur le plan diplomatique  et celui d’une “restauration de la grandeur” des Etats-Unis d’Amérique.

Mais en faisant ce choix, l’Amérique plonge le monde dans une spirale d’interrogations quant à l’avenir, notamment après les discours violents et racistes du milliardaire devenu président. Déjà à l’annonce des tendances prévoyant Trump gagnant, les marchés mexicains et asiatiques étaient en chute.

Appel à l’unité

Quant au nouveau locataire de la Maison Blanche, il doit faire face à un pays profondément divisé et en proie à un regain du racisme.  Dans son discours, Donald Trump a d’abord félicité son adversaire.  “Elle nous a félicité pour notre victoire et nous l’avons félicitée. (…). Elle s’est bien battue. Nous lui devons une grande dette de gratitude“, a-t-il dit.

Il a aussi lancé un appel à l’unité et a tendu une main à ceux qui n’ont pas voté pour lui. “Il est temps que nous retrouvions un peuple américain uni“, a-t-il déclaré, avant d’ajouter “je vous demande votre conseil, votre aide pour que nous puissions travailler à unir notre pays“.

Donald Trump a ensuite repris ce qu’il avait annoncé tout au long de sa campagne, c’est-à-dire “rendre sa grandeur aux Etats-Unis”.  “Je vais travailler à révéler le potentiel de notre pays“,  “nous aurons la plus forte économie du monde et nous allons nous entendre avec le reste du monde et tous les pays qui veulent s’entendre avec nous“, a terminé Trump.

A noter que la Chambre des représentants et le Sénat sont restés dans l’escarcelle du Parti républicain, qui a désormais le contrôle du pouvoir aux Etats-Unis. Donald Trump entrera à la Maison Blanche en janvier prochain à la place de Barack Obama.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *