Élection à la FBF : Recalé, Amado Traoré souhaite des élections apaisées

L’actuel président du Conseil d’administration du Rail Club du Kadiogo (RCK), club champion en titre du Burkina, a pris acte de l’invalidation de sa candidature à l’élection du président de la Fédération burkinabè de football (FBF). Il a publié une déclaration dans laquelle il souhaite des élections apaisées.

Le mardi 8 novembre 2016, la commission d’appel a délibéré sur l’invalidation de la candidature du candidat Amado Traoré pour diriger la fédération burkinabè de football. Partant de ce constat, l’actuel président du Conseil d’administration du Rail Club du Kadiogo (RCK) en tire des leçons pour rebondir dans un communiqué de presse parvenu à Burkina 24.

« Chaque difficulté rencontrée doit être l’occasion d’un nouveau progrès » dixit le Baron Pierre de Coubertin, rénovateur des Jeux olympiques », retient Amado Traoré. C’est dans ce sens qu’il a invité tous les acteurs du football burkinabè à une « introspection pour écrire de nouvelles pages de notre sport roi parce que beaucoup de choses doivent changer ».

C’est pourquoi il a insisté sur une assemblée générale apaisée, franche et transparente. « En ces moments sensibles de la vie de notre football, nous saluons toutes celles et tous ceux qui ont placé leur confiance en nous et en notre équipe. Nous réitérons notre engagement à servir le football burkinabè et restons fidèles à notre slogan qui est Le football d’abord ! », a souligné Amado Traoré dans son communiqué « parce que se réunir est un début,  rester ensemble est un progrès et  travailler ensemble reste la clé de la réussite, nous invitons tous les acteurs du football au Burkina Faso, à la cohésion ».

Malgré une campagne tendue, Amado Traoré a assuré qu’avec son équipe, il continuera à apporter sa contribution pour le développement du football.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page