FBF: Sita Sangaré réélu

549 0

Le colonel Sita Sangaré a été réelu à la tête de la Fédération burkinabè de football (FBF) pour 4 ans, avec 221 voix contre 75 pour Bertrand Kaboré. Mais avant, le FBF a ouvert les travaux de son assemblée générale ordinaire à Koudougou le jeudi 10 novembre 2016. Cette assemblée générale qui verra en principe l’élection d’un nouveau président a été marquée par des discours d’appels à l’apaisement à l’issue d’une campagne pendant laquelle, les propos ont souvent été vifs.

Après une année d’activité, la Fédération burkinabè de football (FBF) marque un arrêt pour tenir son assemblée générale ordinaire. L’objectif, comme d’habitude est de faire le bilan des activités et élaborer des pistes pour le développement du football burkinabè. Cette année, la famille du football burkinabè a décidé de se réunir à Koudougou, capitale de la province du Boulkiemdé, pour ses travaux dont l’ouverture a eu lieu le jeudi 10 novembre 2016.

Le Président sortant Sita Sangaré, s’est penché sur les résultats de la saison 2015-2016 marqué par la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017. De son point de vue, les Etalons sont une bonne voie pour une qualification à la Coupe du Monde Russie 2018. Les Etalons avaient réalisé à domicile un match nul (1-1) contre les Bafana Bafana.

Cette année, elle sera marquée par l’élection du nouveau président de la structure faitière du football burkinabè.  « Loin de verser dans une concurrence destructrice, ces élections doivent plutôt consolider les fondements de notre football à savoir l’union vers un même but », a souligné Sita Sangaré également candidat à sa propre succession. Il espère que le football burkinabè sortira de ces élections, plus fort et plus uni.

Le représentant du ministre des sports et des loisirs Nakoulma est revenu sur les performances réalisées par les Etalons avec la 2ème place acquise à la CAN 2013 en Afrique du Sud. « Si ces performances nous réjouissent, nous sommes toutefois inquiets de la performance de nos équipes cadettes, juniors et de nos équipes de clubs qui ont toujours du mal à prendre leur véritable envol en compétition africaine de même que le football féminin qui cherche sa voie », a souligné Francis Nakoulma qui pense qu’il reste des défis en termes de formation et de promotion de cette discipline pour que le Burkina s’inscrive dans le concert des nations émergentes de football.

Revenant sur son intervention pendant la campagne, Francis Nakoulma a fait savoir que le département des sports était obligé d’intervenir compte tenu des invectives  car « le football est un cadre d’expression privilégiée de la jeunesse à qui vous devez montrer une image positive à travers vos actes et vos paroles ». C’est pourquoi il a invité tous les protagonistes à faire des concessions, à taire les egos, à se surpasser pour réaliser la paix des braves dans le but du développement du football burkinabè.

Après l’invalidation du dossier de candidature de Amado Traoré, deux candidats sont en course pour  diriger la FBF. Sita Sangaré était opposé à son ancien secrétaire général et directeur de campagne en 2012 Bertrand Kaboré. A l’issue du vote, le colonel Sita Sangaré a été réelu à la tête de la Fédération burkinabè de football (FBF) pour 4 ans, avec 221 voix contre 75 pour Bertrand Kaboré.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *