Financement du PNDES : Kaba Thiéba demande des “conseils” à Alassane Ouattara

693 0

Le Premier ministre burkinabè Paul Kaba Thiéba (PKT) a effectué une visite de travail en Côte d’Ivoire du 10 au 12 novembre 2016. Le chef du gouvernement burkinabè a été reçu en audience le 11 novembre dans ce cadre par le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara (ADO).

Dans le cadre des préparatifs de la table-ronde des bailleurs de fonds pour le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES), le Premier ministre burkinabè a effectué une visite de travail en Côte d’Ivoire du 10 au 12 novembre 2016, rapporte Sidwaya.

Il a été reçu dans ce cadre par le Chef de l’Etat ivoirien. « J’ai profité demander au président de la Côte d’Ivoire ses conseils avisés sur la meilleure manière d’organiser cette conférence. Il nous a assuré de son soutien et celui de son pays entier pour l’organisation et le succès de cette conférence », a expliqué PKT.

Mais la rencontre a aussi abordé d’autres sujets en lien avec la coopération entre les deux pays.  « Nous avons échangé sur les relations entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso,  sur le renforcement des liens d’amitié et de solidarité entre les deux pays. Comme vous le savez, il y a le Traité d’amitié et de coopération (TAC) qui lie nos deux Etats. Il s’agit de voir comment dynamiser ce cadre de coopération entre les deux pays », a-t-il confirmé, selon toujours ses propos rapportés par Sidwaya.

L’actualité politique burkinabè a été dernièrement marquée par une tentative de déstabilisation organisée par des soldats de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP), dont certains sont venus de la Côte d’Ivoire. Le parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), avait en outre considéré d’un œil suspect la récente sortie médiatique de l’ancien président Blaise Compaoré, en exil en Eburnie, qui avait été reçu en audience par l’ancien président ivoirien, Henri Konan Bédié, allié d’ADO.

Le chef du gouvernement burkinabè a tenu à rassurer que tout allait pour le mieux entre le Burkina et la Côte d’Ivoire.   « Les relations entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire sont fraternelles, chargées d’histoire. Ce sont des peuples qui sont liés par la géographie et par l’histoire. Nos deux présidents entretiennent également des relations fraternelles », a-t-il déclaré.

Le Burkina Faso est à la recherche de partenaires et de fonds pour financer le nouveau programme présidentiel de développement d’une valeur de plusieurs milliards de F CFA. Le gouvernement burkinabè fonde des espoirs sur la table-ronde des partenaires qui doit se tenir à Paris pour lever les fonds nécessaires.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *