Sport équestre : Freedom remporte le grand prix du Président du Faso

1034 0

La quatrième édition de la Coupe du Président du Faso, organisée par la Fédération burkinabè de sport équestre, a eu lieu ce samedi 12 novembre 2016 sur l’hippodrome du quartier Hamdalaye de Ouagadougou. Trois séries de courses ont marqué cette compétition hippique.

La Fédération burkinabè de sport équestre a tenu son pari une nouvelle fois. Depuis 2012, celle-ci organise la coupe du président du Faso après le championnat national afin de donner plus de compétition aux jokers burkinabè et aux chevaux. Pour la quatrième édition organisée ce 12 novembre 2016, trois courses ont tenu le public en haleine.

Le lauréat du grand prix du Président du Faso recevant son trophée
Le lauréat du grand prix du Président du Faso recevant son trophée

Dans l’épreuve phare, à savoir la course de 2800 mètres, le cheval Freedom, propriété de Anselme Pouya et issu de l’écurie Soleil d’or, s’est imposé devant Viking de l’écurie Nafa et Arafat Wend kuni de l’écurie Wend Kouni.

Les primes de l’étape des 2800 mètres sont constituées d’une moto et d’un trophée pour le premier, 150 000 FCFA pour le deuxième et pour le troisième, 100 000 F CFA.

L’étape de 2100 mètres a vu la victoire de Chasseur de prime de l’écurie Neema et propriété de Sanfo Aziz. Secondé par Maison Blanche 1 du propriétaire Amado Derra de l’écurie Au bord de la rivière.

Les primes de cette étape étaient composées d’une moto plus le trophée pour le premier et 125 000F CFA pour le deuxième.

Enfin, l’étape de 1400 mètres a été remportée par Veros du propriétaire Sawadogo Omar de l’écurie Faso. Suivi par Pélé de l’écurie Les princes du propriétaire Tiemtoré Ousmane. Les primes de cette étape étaient composées d’une moto et d’un trophée pour le vainqueur et 100 000 F CFA pour le second.

Rachide Nakoulma, président de la Fédération burkinabè de sport équestre
Rachide Nakoulma, président de la Fédération burkinabè de sport équestre

Rachide Nakoulma, président de la Fédération burkinabè de sport équestre, a déploré l’état du terrain de l’hippodrome qui n’est pas adapté pour une telle compétition. «Nous sommes en discussion avec la LONAB pour un partenariat dans ce sens », a-t-il affirmé.

Des cavaliers ont procédé à des démonstrations équestres
Des cavaliers ont procédé à des démonstrations équestres

La compétition a aussi été marquée par des démonstrations équestres.

Jules César KABORE
Burkina 24



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *