TIC et développement : Le Burkina parmi les pays africains où il faudrait entreprendre en 2017

601 0

La Tunisie, le Botswana et l’Afrique du Sud figurent en tête de liste des pays africains où il fait bon  entreprendre, selon le «Global Entrepreneurship Index 2017», publié le 13 novembre 2016 par le Global Entrepreneurship and Development Institute (GEDI, Londres).

La Tunisie occupe le 42ème rang à l’échelle mondiale. Elle est ainsi mieux classée que l’Italie, l’Inde, la Chine et la Russie. Le Botswana et l’Afrique du Sud occupent respectivement les 52ème et 55ème positions sur l’ensemble des 137 pays étudiés.

La Namibie occupe la 4ème position à l’échelle africaine dans ce classement qui évalue la qualité et les dynamiques des systèmes d’entrepreneuriat, devant le Maroc, l’Algérie, le Gabon, l’Egypte et le Ghana. Le Swaziland ferme le Top 10 africain (Voir le classement 2017 des 36 pays africains étudiés en bas de page). Le Burkina, où les TIC occupent de plus en plus une place importante dans l’économie nationale, occupe la 31ème place en Afrique et la 132ème dans le monde.

Les plus fortes progressions enregistrées, cette année, par rapport au classement publié en 2016 concernent la Tunisie (+20 rangs), Ghana (+13 rangs) et le Gabon (+11 rangs). Les plus forts reculs ont été enregistrés en Libye (-25 rangs) et au Nigeria (-14 rangs).

A l’échelle internationale, les Etats-Unis occupent la première marche du podium, devant la Suisse, le Canada, la Suède, le Danemark, l’Islande, l’Australie, le Royaume-Uni, l’Irlande et les Pays-Bas.

Le classement Global Entrepreneurship Index se base sur de nombreux critères dont la perception de l’entrepreneuriat par la société, le niveau du risque, la qualité de l’éducation, les compétences en matière de création de start-up, le niveau d’usage d’Internet, le niveau de corruption, la liberté économique et la profondeur du marché des capitaux.

« Notre indice donne aux décideurs un outil pour comprendre les forces et les faiblesses entrepreneuriales de leur pays, leur permettant ainsi de mettre en œuvre des politiques qui favorisent l’esprit de l’entreprise productive », explique le GEDI.

Classement des pays africains où il fait bon entreprendre en 2017 :

1-Tunisie (42è rang à l’échelle mondiale)

2-Botswana (52è)

3-Afrique du Sud (55è)

4-Namibie (60è)

5-Maroc (70è)

6-Algérie (73è)

7-Gabon (75è)

8-Egypte (81è)

9-Ghana (86è)

10-Swaziland (88è)

11-Zambie (96è)

12-Nigeria (99è)

13-Sénégal (102è)

14- Rwanda (103è)

15-Libye (104è)

16-Kenya (107è)

17-Ethiopie (109è)

18-Côte d’Ivoire (112è)

19-Gambie (115è)

20-Cameroun (116è)

21-Tanzanie (118è)

22-Mali (119è)

23-Liberia (121è)

24-Mozambique (123è)

25-Madagascar (124è)

26-Angola (125è)

27-Ouganda (126è)

28-Bénin (127è)

29-Malawi (130è)

30-Guinée (131è)

31-Burkina Faso (132è)

32-Mauritanie (134è)

34-Sierra Leone (135è)

35- Burundi (136è)

36-Tchad (137è)

Synthèse de Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *