CPI: La Russie décide de se retirer

123 0

La Russie a porté un nouveau coup à la Cour pénale internationale (CPI)  en annonçant son intention de retirer sa signature de l’acte fondateur. La quinzième Assemblée de la CPI s’est ouverte sur des appels à ne pas abandonner cette juridiction “unique”.

Avec cette décision, la Russie rejoint la liste des pays africains ayant annoncé  leur retraite de la CPI. Le pays reproche à cette instance de ne pas être “véritablement indépendante” et de ne pas avoir été à la hauteur des espoirs suscités.

La Gambie a officiellement notifié ce lundi 14 novembre 2016 son départ de la CPI auprès des Nations unies, après l’Afrique du Sud et le Burundi en octobre 2016. Tous ces retraits devraient prendre effet un an après la réception de cette notification.

Le président de l’Assemblée des Etats parties au statut de Rome, traité fondateur de la Cour pénale internationale (CPI), a encouragé les trois pays africains ayant récemment annoncé leur retrait de la CPI à rester. “Ne partez pas“, a lancé Sidiki Kaba ce mercredi 16 novembre à l’ouverture de la 15ème Assemblée des Etats parties à La Haye.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24                                                                                                            

Source: Africanews avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre