Promotion de la diversité culturelle : Le CERAV/Afrique forme ses acteurs

813 0

Le Centre Régional pour les Arts Vivants en Afrique CERAV/Afrique, organise du 15 au 20 novembre 2016 à Bobo-Dioulasso un séminaire à l’intention de ses acteurs, afin de contribuer à un bon suivi de la mise en œuvre de la convention de 2005.

Le centre régional pour les arts vivants en Afrique (CERAV/Afrique), centre de catégorie 2, classé sous l’égide de l’UNESCO, est une structure d’appui à la mise en œuvre de la convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, et spécialisé dans la promotion des arts du spectacle ainsi que du cinéma et de l’audiovisuel dans la région Afrique.

Pour une mise en œuvre efficace de cette convention, le CERAV/Afrique organise avec son partenaire de l’Observatoire des Politiques Culturelles du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, un séminaire sous régional de formation sur cette convention et les politiques publiques dans les pays d’intervention de Wallonie-Bruxelles international en Afrique de l’Ouest à l’intention de ses acteurs.

Ce séminaire de formation et de partage d’expérience montrera comment les acteurs publics et ceux de la société civile culturelle du Bénin, du Burkina Faso et du Sénégal travaillent pour assurer un suivi de la mise en œuvre de la convention de 2005.

Au terme de ce séminaire, il est fortement attendu que les participants soient outillés sur les stratégies d’implémentation de la convention de 2005 à travers les politiques publiques dans les trois pays, en mettant en évidence les expériences croisées et en prenant en compte les recommandations du rapport mondial de l’UNESCO intitulé « Repenser les politiques culturelles sur la mise en œuvre de la convention de 2005 ».

Ils pourront également faire connaissance avec les méthodes de collecte et de traitement de données statistiques ainsi que les méthodes d’analyse en groupe. Aussi, il est attendu d’eux leur capacité à analyser le canevas UNESCO pour la présentation des Rapports Périodiques Quadriennaux (RPQ) en vue de son appropriation par les acteurs devant contribuer à la production du RPQ 2017 du Burkina Faso.

Martial SANOU

Correspondant de Burkina24 à Bobo-Dioulasso



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *