Fêtes de fin d’année : Le gouvernement burkinabè rappelle l’interdiction des pétards

154 0

C’est bientôt la fin de l’année, marquée par les fêtes et aussi les pétards qui les agrémentent. Le gouvernement burkinabè a décidé de rappeler que ces explosifs sont interdits.

Comme chaque année, le gouvernement, notamment le ministère du commerce, a, dans un communiqué, rappelé que l’utilisation des pétards est interdite au Burkina Faso.

Selon le texte daté du 21 novembre 2016,  “la production, l’importation, la vente et la détention des pétards pour divertissement appelés jouets explosifs et relevant de la position  tarifaire 36 04, notamment le 36 04 10 00 00 et le 36 04 90 00 00, sont formellement interdits sur toute l’étendue du territoire national“.

Le ministère du commerce précise que cette interdiction ne souffre d’aucune “dérogation” ni “exception” et des sanctions sont promises aux éventuels contrevenants.

Les pétards ont été interdits les années passées au Burkina. Mais cela n’avait pas empêché qu’ils soient utilisés lors des fêtes de fin d’année.

Burkina24

 

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre