Génocide rwandais: L’Eglise se confesse et demande pardon

377 0

L’Eglise catholique a, enfin, reconnu, ce dimanche 20 novembre 2016, l’implication de certains prêtes et religieux dans le génocide rwandais. Pendant près de 22 ans, elle n’avait pas officiellement présenté ses excuses pour son rôle dans la planification, l’aide et l’exécution des victimes de ce génocide qui a coûté plus d’un million de vies au Rwanda en 1994.

Le mea culpa est contenu dans une lettre consacrée délivrée ce dimanche 20 novembre 2016 à la clôture du grand jubilé de la miséricorde. Cet acte de l’Eglise catholique est considéré par les médias locaux comme très salutaire et autorise les Rwandais à célébrer Noël cette année.

Le courrier rappelle qu’un mois après le début du génocide, le Pape Jean Paul II était le premier à condamner officiellement les atrocités commises contre les Tutsis.

Dans la lettre, le Vatican estime cependant que les prêtres, les évêques, archevêques et autres religieuses qui auraient planifié et tué pendant la crise, agissaient sous leur propre chef, indépendamment des consignes de l’Eglise catholique.

En faisant référence à une rencontre avec le Pape Benoît XVI en 2005, le souverain pontife a exhorté les évêques au Rwanda à affronter la vérité en face, un sujet sensible dans les relations avec la hiérarchie de l’église depuis plusieurs années.

Déjà en 2000 lors de la célébration du centenaire du Christianisme dans ce pays, la conférence épiscopale du Rwanda avait déjà demandé pardon pour les violations des commandements de Dieu. Toutefois, elle n’avait pas admis les tueries dont était coupable l’Eglise catholique.

Le génocide rwandais a coûté la vie à un million de Rwandais tutsi, et s’est accompagné du massacre de milliers de Hutu opposés à ce crime.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24                                                                                                           

Source: BBC News

Related Post

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *