« Nous ne pouvons pas faire tout et tout de suite » (Rosine Sory Coulibaly, ministre de l’économie)

910 0

Le Syndicat national des agents des impôts et des domaines (SNAID) est actuellement en grève pour la satisfaction de sa plateforme. Au journal télévisé de 20h du 21 novembre 2016 de la télévision nationale, Rosine Sory/Coulibaly, ministre des finances, de l’économie et du développement (MINEFID) est revenue sur le sujet.

Avec le Syndicat national des agents des impôts et des domaines (SNAID), le ministre de l’économie reste convaincue que le dialogue ne peut pas être interrompu. Tout en rappelant sa disponibilité à poursuivre les concertations, Rosine Sory/Coulibaly dit « en appeler à la responsabilité des uns et des autres parce que, dit-elle, nous ne pouvons pas faire tout et tout de suite ».

Dans les points de revendication du SNAID figure en bonne place la question des conditions de travail, notamment le manque des locaux. A ce propos, le ministre de l’économie répond : « ce n’est pas du jour au lendemain que l’on peut construire des bâtiments pour le personnel (…) D’ici la fin de l’année, les agents allaient avoir un bâtiment que nous sommes en train de louer », promet Rosine Sory/Coulibaly.

Sur tout un autre sujet, le ministre de l’économie a confirmé qu’elle a saisi l’ASCE/LC suite à l’affaire de passation de marché pour l’équipement de l’INSD. Dans celle-ci, explique-t-elle, des agents « ont utilisé » son « nom » pour demander des pots de vin à une entreprise en contrepartie dudit marché.

Un fait que Rosine Sory/Coulibaly trouve « extrêmement grave ». Le rapport provisoire de l’ASCE/LC est déjà en train d’être finalisé, indique-t-elle avant d’annoncer que sur des faits de corruption, « c’est la tolérance zéro » à son niveau.

Synthèse de Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *