Religion: Le pape permet à tous les prêtres d’absoudre l’avortement

553 0

N’exclure personne du pardon divin. Tel était le souci du pape François, qui dans sa lettre, maintient que « l’avortement est un péché grave, parce qu’il met fin à une vie innocente » mais qu’il n’existe « aucun péché que ne puisse rejoindre et détruire la miséricorde de Dieu ». Le souverain pontife n’avait initialement accordé cette faculté aux prêtres que le temps de l’Année sainte, qui s’est achevée le 20 novembre.

 « Je concède à tous les prêtres, à partir de maintenant, en vertu de leur ministère, la faculté d’absoudre le péché d’avortement. Ce que j’avais concédé pendant le temps limité du Jubilé est étendu désormais dans le temps », écrit le pape dans une lettre apostolique rédigée au lendemain de la fin de l’Année sainte consacrée à la miséricorde, ouverte le 8 décembre 2015.

Ce lundi 21 novembre 2016, le Souverain Pontife a autorisé tous les prêtres catholiques et pour une durée illimitée la faculté d’absoudre l’avortement, une prérogative jusque-là réservée aux évêques et aux confesseurs.

L’avortement est en effet toujours considéré par la doctrine catholique comme un péché susceptible de provoquer une excommunication jusqu’à ce qu’il soit pardonné à la suite d’une confession.

Le souverain pontife avait déjà accordé la faculté d’absoudre l’avortement à l’ensemble des prêtres catholiques mais à titre temporaire, pour la durée de l’Année sainte. Le pape François a également prolongé la validité des absolutions délivrées par les prêtres intégristes de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, communauté fondée par Mgr Marcel Lefebvre, qui a rompu avec l’Eglise en 1988.

Reconnu comme l’ami des pauvres, le Pape a appelé dans sa lettre apostolique à faire preuve d’« imagination » pour trouver de nouveaux moyens de se pencher sur les plus pauvres. Le Chef de l’Eglise Catholique a instauré, en signe de cette préoccupation, une Journée mondiale des pauvres, qui aura lieu annuellement au cours d’un dimanche du mois de novembre.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24                                                                                                

Source: Le Monde 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *