Pasteur Samuel Yaméogo : « La justice élève une nation »

589 0

La Fédération des Eglises et missions évangéliques (FEME), en partenariat avec Go and Tell, organise une campagne d’évangélisation du 7 au 11 décembre 2016 à Ouagadougou au Burkina. Des thèmes sociaux et spirituels seront abordés. Parmi eux, la question de l’incivisme et de la justice.

Le Pasteur Samuel Yaméogo, président de la FEME, est convaincu d’une chose. Dieu a étendu sa main sur le Burkina.  « Si l’unité de notre pays a été préservée, malgré les soubresauts socio-politiques qu’il a connus ces dernières années, on ne peut qu’y voir la main du Créateur qui, de tout temps, est à l’écoute de ses enfants », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse ce 23 novembre 2016 au siège de la fédération.  « L’exemple de la grâce que Dieu a faite au Burkina  est cité et envié par beaucoup de pays et sur beaucoup de continents », a-t-il ajouté.

Par conséquent, les Burkinabè devraient œuvrer à sauvegarder les 274 000 km2 de cette « portion de la planète » qui leur sert d’habitacle. Cependant, l’homme d’église dit constater une montée de l’incivisme, de la violence, de la toxicomanie et du désespoir au sein de la jeunesse. Mais la FEME annonce un « remède ». Il sera révélé lors d’une grande campagne d’évangélisation avec l’évangéliste David De Vos des Pays-Bas.

Justice

Les animateurs de la conférence de presse - © Burkina24
Les animateurs de la conférence de presse – © Burkina24

Du 7 au 11 décembre 2016 à Ouagadougou, à l’espace vert de Nagrin au secteur 29, les thèmes spirituels seront animés de 16h30 à 21h. Des conférences seront également organisées du 8 au 9 décembre sur le site du 75e anniversaire de 8h à 12h.

En plus des thèmes spirituels, qui seront développés tant à l’adresse des fidèles qu’aux pasteurs, les thèmes sociaux auront également leur place. Parmi eux, il y a celui de la justice. Le Pasteur Samuel Yaméogo en a abordé un bout. Il a en effet indiqué que le développement d’un pays repose  sur l’instauration de la justice.

« La bonne nouvelle est celle qui  nous exhorte à la justice dans le pays, dit-il. La Bible dit, la justice élève une nation. C’est lorsque la justice coulera de haut en bas et de bas en haut que notre nation sera élevée à tout point de vue (….). Nous exhorterons tous les citoyens, de haut en bas, à la justice ».

Cette obligation de justice n’incombe pas seulement qu’aux dirigeants, précise le pasteur. « Nous nous adressons à tout le monde », indique Samuel Yaméogo, car pour lui, la responsabilité de la sauvegarde du Burkina incombe à tous ses fils et filles.

Abdou ZOURE

Burkina24

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre