Enregistrement de l’émission Cocktail à Abidjan: Mascotte promet d’en faire une grande fête

911 0

Joseph Tapsoba dit Mascotte, l’animateur vedette de l’émission télé« Cocktail » séjourne depuis quelques jours à Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Burkina24 l’a rencontré le jeudi 24 novembre 2016 au Plateau (Abidjan), le centre des affaires où il s’y trouvait pour honorer des rendez-vous avec les autorités consulaires et diplomatiques du Faso en Côte d’Ivoire et visser les derniers réglages en vue de faire de l’enregistrement de Cocktail à Abidjan ce dimanche 27 Novembre au Palais de la Culture de Treichville (Abidjan) un succès.

« Tout est fin prêt. La mobilisation au sein de toutes les couches de la communauté burkinabè en Côte d’Ivoire est sonnée. Nous avons également le soutien et la bénédiction des officiels burkinabè en Côte d’Ivoire. Que demander de plus ?  J’insiste, par ailleurs que ce sera un Cocktail haut en couleurs et en diversités avec la participation de célébrités de la musique et du cinéma ivoiriens. Ce sera un vrai Cocktail pour rendre hommage à l’intégration des peuples ivoiriens et burkinabè mais aussi des autres communautés vivant sur la terre ivoirienne», explique l’animateur de Cocktail, Joseph Tabsoba plus connu sous le nom de Mascotte.

Ce spectacle promesse se tiendra le 27 novembre prochain à la salle Anoumabo du Palais de la Culture de Treichville, Abidjan, Côte d’Ivoire, à partir de 17.30.

« Cocktail » est une émission-télé de variété musicale  diffusée depuis plusieurs années sur la Radio-Télévision Burkinabè (RTB). C’est une scène de spectacle gratuitement offerte au public, où défilent les stars de la musique burkinabè et africaine, mais est également un tremplin permettant aux jeunes talents de se faire connaitre et conquérir ainsi le cœur des mélomanes et des téléspectateurs.

Le public assiste en direct à l’enregistrement de l’émission, qui est plus tard diffusée sur les ondes de la Radio-Télévision Burkinabè  (RTB) tous les jeudis et dimanches de 14h à 15h.

Cet événement culturel musical, qui sera délocalisé le temps d’un enregistrement à Abidjan,  réunira plus d’une vingtaine d’artistes burkinabé et africains sur le même plateau et permettra de faire connaître la diversité et la richesse de la culture burkinabè, mais également de promouvoir l’intégration africaine.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *