11e JNRC : « Pour un véritable ancrage de la veille citoyenne » (Claude Wetta)

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a annoncé la tenue de la 11e édition des Journées nationales du refus de la corruption(JNRC) ce mercredi 30 Novembre 2016.  Cette 11e  édition qui se tiendra du 1er  au 09 Décembre 2016 a pour thème «  la nécessité du contrôle populaire de la gestion de la chose publique ». Une information donnée par Claude Wetta, secrétaire exécutif du REN-LAC.

Les Journées nationales du refus de la corruption (JNRC) existent depuis 2004 et sont un cadre d’échanges entre les acteurs combattant la corruption sous toutes ses formes. Le rendez-vous de cette onzième journée sera respecté cette année et sera l’occasion d’avoir des échanges sur l’application de la loi anti-corruption adoptée en mars 2015.

Cette journée se tiendra du 1er au 09 Décembre 2016. Malgré les cellules de veille mises en place par le REN-LAC pour dénoncer les formes de corruption et assurer par la même occasion une meilleure condition de vie des travailleurs,  force est de constater  « la détérioration continue des conditions de travail des populations» a déclaré Claude Wetta, Secrétaire exécutif du REN-LAC. 

Le REN-LAC a comme d’habitude tiré sur la sonnette d’alarme pour inciter le gouvernement à poser des actes concrets pour montrer que la dénonciation des actes de corruption n’est  pas vaine.

« La nécessité du contrôle populaire »

Les 11e JNRC  sont  placées sous le thème : «  la nécessité du contrôle populaire de la gestion de la chose publique ». Ce thème montre la particularité d’associer davantage la population pour qu’elle ait  un « œil » sur la gestion de la chose publique, explique Claude Wetta.

Pour être plus efficace, il est du  « devoir » du REN-LAC d’accompagner ces actions « salvatrices ». Une autre particularité relevée par le REN-LAC est que la journée sera délocalisée à Bobo-Dioulasso. Pour plus d’effectivité dans la lutte contre la corruption, il est nécessaire d’associer la population « pour un véritable ancrage de la veille citoyenne »,  selon le secrétaire exécutif.

Pour une réussite de cette 11e Journée nationale du refus de la corruption, chaque citoyen est invité à participer aux activités du REN-LAC du 1er au 09 Décembre 2016. Ces activités tourneront autour de théâtres-forums, de conférences publiques, de projections suivies de débats sur des épisodes de la série  « Stop corruption » et  de causeries/thé-débats.

Ignace Ismaël  NABOLE

Irmine KINDA/stagiaire

Burkina 24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page