Burkina : Voici le Top 12 de l’actualité technologique en 2016

700 0

L’actualité au Burkina en 2016 a été marquée par des innovations technologiques, des révélations de talents, des exploits portés par les nouvelles autorités, des faits et gestes des plus commentés sur les réseaux sociaux. A base d’un classement d’ordre chronologique, voici le Top 12 de l’actualité technologique ayant marqué l’année 2016 au Burkina.

1- 1re édition du Salon professionnel « Africa Global Télécoms Business Meetings (Africa GTBM) » : Promesse tenue 

Africa GTBM est une plateforme d’échanges sur les enjeux majeurs et le développement des télécommunications en général, des TIC en particulier. Du 24 au 26 novembre 2016 à Ouagadougou, le salon a réuni des milliers de professionnels et des consommateurs d’Afrique et du reste du monde. Le salon avait été reporté en 2014 pour cause d’Ebola.

2- La 11e édition du Forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques (FRSIT) 

Le FRSIT s’est tenu du 19 au 26 novembre 2016 autour du thème général : « Adaptation et résilience au changement climatique pour un développement durable : Place et rôle de la science, de la technologie et de l’innovation ». Les organisateurs justifient le choix du thème par le fait que le « chaos climatique » soit devenu une préoccupation mondiale, une menace planétaire. Et le Burkina, de façon récurrente, ressent des effets néfastes influençant ses actions de développement.

3- Le ministère des TIC a offert 130 tablettes aux parlementaires 

La nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux telle une traînée de poudre. Ces tablettes d’une valeur globale de 65 millions de FCFA, selon la ministre des TIC, Aminata Sana/Congo, ont été obtenues grâce à un partenariat avec Huawei Technologies/Burkina Faso. Mais, l’autorité de lutte contre la corruption flaire quelque chose. Elle veut voir plus clair dans cette affaire qui défraie la chronique.

4- Lancement des travaux de construction de la fibre optique Ouaga-Manga-Paga 

Le Ministère du développement de l’économie numérique a procédé le vendredi 14 octobre 2016 au lancement officiel des travaux de construction de la liaison fibre optique Ouaga-Manga-Paga, frontière du Ghana avec une bretelle pour desservir la zone de Bagrépole. Longue de 307 kilomètres, cette infrastructure sera réalisée par le groupe « Huawei » sur financement de la Banque mondiale.

5- Grève à l’ONATEL : Des pertes et des gains 

 La grève du Syndicat national des télécommunications du Burkina (SYNATEL) a été source de bien de préjudices. Pour les abonnés au réseau ONATEL, la crise n’est pas passée inaperçue. Plus de crédits de communication (communément appelés « unités »), plus d’Internet. Le 3 octobre 2016, les effets de la crise étaient toujours visibles. Des pertes financières, des préjudices moraux… mais aussi des gains.

6- Ouagadougou : Des rencontres internationales sur la protection des données personnelles 

 Du 22 au 23 septembre 2016, Ouagadougou a accueilli la 9e Conférence annuelle et la 10e Assemblée générale de l’Association francophone des autorités de protection des données personnelles (AFAPDP).

7- Burkina : A 19 ans, il fabrique une voiture électrique 

La petite vidéo de la « voiture »  électrique créée par un jeune élève burkinabè faisait le tour du web depuis quelques semaines. Le lundi 19 septembre 2016, Burkina24 a rencontré le « génie », Aboul-Rafat Ouédraogo, l’inventeur de ce qu’il convient d’appeler la première voiture électrique du Burkina.

8- Gildas Guiella, Président du OuagaLab : « Notre rêve, créer la Silicon Valley africaine » 

Des éoliennes à partir de matériels de récupération : d’une capacité d’un kilowatt par heure, c’est l’une des premières réalisations des jeunes entrepreneurs de « OuagaLab ». OuagaLab est un carrefour numérique libre, gratuit et ouvert à tous. C’est le tout premier « FabLab » francophone créé en Afrique de l’Ouest. Conduit au « Pays des Hommes intègres » par un jeune Burkinabè, Gildas W. Guiella, le concept américain du « laboratoire de fabrication numérique » fait depuis lors des émules dans plusieurs pays de la Sous-région. Burkina24 a rencontré Gildas Guiella, Co-fondateur du OuagaLab. Son rêve, c’est de créer la Sillicon Valley africaine.

9- Etat civil : Des experts américains apprécient la plateforme de test burkinabè « iCivil » 

La célèbre revue scientifique américaine « Biometric », spécialiste des technologies d’identification biométriques, dans sa parution du 9 août 2016, loue le niveau technologique de pointe de la plateforme « iCivil ». Elle trouve que « iCivil » aidera les Etats africains et autres pays en développement à résoudre la problématique de l’identification moderne de leurs citoyens et par ricochet accélérer les processus d’intégration numérique de ces pays.

10- Lancement de la SNI 2016 et de la 1re édition du SISTIC 

Le SITICO et le SISTIC se sont tenus au même moment que la Semaine nationale de l’internet (SNI). Les autorités ont salué les efforts des initiateurs en particulier du SISTIC qui est à sa 1reédition. Du 31 mai au 4 juin 2016, ce grand rendez-vous du donner et recevoir en matière de TIC a permis à différents acteurs de mener des réflexions autour d’un thème général « TIC et Développement durable ».

11- Gouvernement Thiéba 1 : Zoom sur un ministre TIC ! 

L’utilisation des TIC réduit la facture écologique et économique. L’on ne cessera de dire que les TIC présentent des effets positifs sur l’environnement et sur les dépenses publiques. Au sein du nouveau gouvernement burkinabè, un ministre fait beaucoup parler de lui en termes d’utilisation des TIC : Jean Martin Coulibaly, ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation.

12- #Opendataday : Des activistes burkinabè se penchent sur la liberté d’innover, d’explorer et de partager les données 

La Communauté Open Data du Burkina Faso a célébré, le samedi 5 mars 2016 à Ouagadougou, la Journée nationale de l’ouverture des donnés sous le hashtag #OpenDataDay. Il était question particulièrement de contribuer à faire progresser l’appropriation de l’Open Data par l’ensemble de l’écosystème des données au « Pays des Hommes intègres » : Une 1re au Burkina Faso.

Noufou KINDO Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *