Cinéma: L’artiste ivoirienne Marie-Louise Asseu est décédée

228 0

L’actrice ivoirienne, Marie-Louise Asseu est décédée le mercredi 07 décembre 2016 à 21h. Depuis quelques jours, la rumeur selon laquelle elle était hospitalisée à la suite d’un accident cardio-vasculaire circulait sur la toile. Il s’agissait en réalité, selon des sources proches de la famille contactées par notre rédaction à Abidjan, d’un excès de fatigue.  

A en croire “Dent de Man”, Marie-Louise Asseu était sur le tournage de quatre films à la fois et c’est suite à l’accumulation de la fatigue qu’elle s’est écroulée. « Malou (comme l’appellent ses intimes) était en train de tourner quatre films à la fois donc elle m’a dit qu’elle était fatiguée et je lui ai dit qu’il fallait qu’elle se repose et elle m’a répondu qu’elle n’avait pas le choix vu qu’elle n’a aucun soutien. On en a ri. Et quand j’ai eu au téléphone hier la fille qui est à son chevet présentement, elle m’a dit que c’est la fatigue», expliquait sa collègue le lundi 5 décembre dernier  dans un quotidien ivoirien.

Le décès de Marie-Louise Asseu a été confirmé dans la nuit du mercredi 7 à ce jeudi 8 décembre 2016 par un proche de la famille vivant avec elle dans le quartier de Faya à Cocody, à Abidjan en Côte d’Ivoire, par les soins de notre rédaction.

Marie-Louise Asseu a fait ses armes au Théâtre National de Côte d’Ivoire puis à la troupe Le Soleil de Cocody et fait partie des actrices vedettes de l’émission satirique de la Radio-Télévision Ivoirienne “Faut pas fâcher”. Sur ” Ma famille” d’Akissi Delta, elle a gagné une notoriété africaine dans ses habits de la maîtresse de Michel Bohiri.

Marie-Louise Asseu était chroniqueuse dans l’émission « Mon expérience » sur la télévision nationale.

Filmographie
Depuis 1995 : Faut pas fâcher (actrice)
2003-2007 : Ma famille (actrice)
2007 : Un homme pour deux sœurs (réalisatrice et actrice)
2008 : L’Histoire des copines (réalisatrice et actrice)
2010 : Sah Sandra (actrice)

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre