Fête de l’indépendance dans la Boucle du Mouhoun : Entre décorations et tradition

C’est la ville de Toma dans la province du Nayala qui a abrité la commémoration du 56e anniversaire de l’indépendance du Burkina pour le compte de la Boucle du Mouhoun. Célébration au cours de laquelle plusieurs personnes ont reçu des distinctions honorifiques.

Un des temps forts de cette célébration régionale de la fête de l’indépendance à Toma a été la séance des décorations. Au total, 92 médailles ont été décernées à autant de récipiendaires pour reconnaitre leurs services rendus à la nation.

Autre moment  attendu, était la parade civile, militaire et paramilitaire. L’occasion a été donnée de découvrir  les différentes potentialités artistiques et culturelles de la région et particulièrement de la province du Nayala. Plus de 1000 personnes ont défilé.

Les flutistes de Toma ont émerveillé le public

Ceux qui auront le plus retenu l’attention de la foule sont les flutistes et la troupe de danse de Toma. La lutte traditionnelle,  grande spécificité de la province de Nayala, a été un des points d’attraction des festivités à Toma.

Le gouverneur de la Boucle du Mouhoun, Justin Somé, président de la cérémonie,  a indiqué qu’il fallait cependant dépasser le cap de l’aspect festif pour aller vers le  développement.

Invité à prendre part à la cérémonie, le gouverneur de la région de Ségou au Mali, Georges Togo s’est dit satisfait de partager des moments de grands souvenirs. « Le Mali et le Burkina sont deux pays frères  qui sont séparés par des frontières artificielles et c’est avec grand plaisir que nous avons participé à ces festivités qui visent aussi à rendre hommage à nos ainés qui ont consenti des efforts pour l’accès de nos pays à l’indépendance», a-t-il dit.

Merveille KAPIDGOU

Correspondant de Burkina24 à Nouna



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page