5e journée Fasofoot : Le RCK prend le large, l’ASFB en forme

193 0

La cinquième journée du Fasofoot a confirmé la domination du Rail Club du Kadiogo (RCK) qui a conforté sa place de leader en battant le Santos FC (1-0) alors que des équipes comme l’EFO, le RCB et l’ASFB et l’AS SONABEL ont brillé.

Le Rail Club du Kadiogo (RCK) continue de prendre le large dans le Fasofoot saison 2016-2017. Face au Santos FC le dimanche 19 décembre 2016, l’équipe entraînée par Malo Kamou a eu besoin d’un seul but (1-0) pour s’imposer. « Le plus important ce soir était la victoire », a confié Malo Kamou. C’est le défenseur central Rachid Coulibaly qui a marqué l’unique but des cheminots. Cette victoire permet au RCK de conforter sa place de leader.

« Je trouve qu’on est solide. Depuis la saison passée, on travaille dans ce sens. Tout le monde travaille pour le groupe. Je n’aime pas les individualités trempées. J’aime plutôt le collectif et nous essayons de travailler dans cette dynamique. Mais je dois dire que le match de ce soir n’a pas été facile. On s’attendait à ça. Les adversaires tendres pour d’autres vont s’avérer coriaces face au RCK ».

Malo Kamou, coach RCK.


« Ce que nous avons mis en place pour jouer contre le RCK, nous l’avons appliqué au mieux. Cependant, nous avons pris un but sur corner. Nous savions qu’ils portent le ballon très haut. Nous avons mis un dispositif pour préparer les contres. Cela a marché pour nous parce qu’on a eu à porter le ballon devant les buts. Malheureusement, ça n’a pas marché. On a pêché dans la finition. Il faudrait travailler davantage la finition. C’est ça le problème et garder la concentration sur les balles arrêtés. 90% des buts que nous avons pris sur des balles arrêtés »

Antoine Ilboudo, coach Santos FC.

En deuxième rencontre au Stade du 4-Août de Ouagadougou, l’AS SONABEL et l’ASFA Yennenga disputait le derby des gros bras du Fasofoot mal logés. Les électriciens ont tiré leur épingle du jeu en s’imposant 2 à 0.

« Pour être sincère, mes joueurs aujourd’hui étaient méconnaissables. Quand je vois sur les deux matchs passés, je n’ai pas reconnu mes joueurs. Depuis le début, je vous ai parlé de la préparation. Donc nous sommes à la fin de la préparation pour ce qui concerne beaucoup de choses. Donc, nous devons être patients. Sinon, c’est vraiment une soirée douloureuse. Je ne sais pas si c’est le fait de perdre sur les détails qui ont rendu ainsi mes joueurs. Il nous reste à travailler »

Jean Jaurès Baïa, coach ASFA Yennenga


« Sur le plan du résultat, on est satisfait. Mais je reconnais que sur le plan du jeu on a balbutié mais c’est le résultat qui importait pour nous, peu importe la manière. Je pense que cela va nous permettre de revenir très rapidement et nous permettre d’avoir un moral pour revenir dans le championnat. Nous avons un goal average sale. Si on avait marqué plus que cela, c’était bien pour nous. Mais l’essentiel, c’était de gagner pour avoir plus de confiance pour la 6e journée ».

Moussa Sanogo, coach AS SONABEL

L’EFO se réveille, l’ASFB confirme

Les matchs de la cinquième journée ont débuté le samedi 17 décembre 2016. Alors que le réveil semblait sonner après la victoire 2 à 0 face à l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) lors de la journée précédente, l’Union sportive de Ouagadougou (USO) est retombée dans ses travers face à une équipe en forme de l’Association sportive des fonctionnaires de Bobo-Dioulasso (ASFB).

L’ASFB désormais pris en main par Oscar Barro confirme après sa victoire 2-1 contre le RCB lors du derby bobolais et son nul (1-1) contre le champion sortant le RCK.

A Bobo-Dioulasso, le duel entre Rahimo FC et Majestic Sporting Club de Saponé s’est terminé par un match nul (1-1).

Le départ de Xavier Minoungou de l’encadrement technique de l’EFO semble avoir fait du bien à l’équipe. Boureima Kaboré, son adjoint,  a enregistré la première victoire des bleu et blanc en battant le Bouloum Poukou Sport (BPS) de Koudougou.

L’Union sportive des forces armées (USFA) qui recevait l’Association des jeunes sportifs de Bobo-Dioulasso (AJEB) a concédé le nul (1-1).

A Bobo-Dioulasso, le Racing Club de Bobo-Dioulasso (RCB) a menotté les policiers et les a renvoyés dans leur camp à Ouagadougou après une victoire de 2 à 0.

Au Stade Municipal de Banfora, l’Union sportive de la Comoé (USCO) a été tenue en échec (0-0) par Kassoum Ouédraogo dit Zico Académie Football (KOZAF).

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24


Championnat national D1

USO 0#1 ASFB

RCB 2#0 AS POLICE

BPS 0#2 EFO

USCO 0#0 KOZAF

USFA 1#1 AJEB

RAHIMO FC 1#1 MAJESTIC

RCK 1#0 SANTOS

ASFAY 0#2 AS SONABEL

Championnat national D2 poule A

CFO 0#1 CANON DU SUD

9ATHLETIC 1#1 ZENITH DE KOUPELA

ASO 0#0 FAC

LEOPARDS ST C 4#0 SANOR FC

ASK 2#0 EAZ

FABAO 1#1 DJAWABA DJAWABA

ASECK 0#0 SALITAS

USS 0#0 AS DOUANE

CHAMPIONNAT NATIONAL D2 POULE B

FALEM 2#1 BANKUY SPORT

KIKO 0#0 BSD

ROYAL FC 1#2 JCB

BOBO SPORT 0#1 AS ECO

AS MAAYA 3#0 AS TEMA BOKIN

USY 3#0 BAFUDJI FC

OSM 0#0 USFRAN

SOUROU SPORT 1#2 AFAC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre