Fête du poulet à Poa : La réouverture du commissariat de police au centre des doléances

228 0

La commune rurale de Poa dans la province du Boulkiémdé, région du Centre-ouest a vibré au rythme de la fête du poulet qui s’est déroulée du 23 au 24 décembre 2016.

La 17ème édition des journées du poulet de Poa s’est déroulée du 23 au 24 décembre 2016, sous le thème : « Promouvoir l’aviculture féminine, c’est lutter contre la pauvreté des ménages ruraux ».  Pour le maire de Poa Daouda Bagué, ce thème met en exergue l’effort et les financements qu’il faudra consentir, afin de faire de la production avicole une importante activité génératrice de revenus.

Il n’est d’aucun doute poursuit-il que l’aviculture contribue pour beaucoup à l’amélioration des conditions de vie des populations, à la réduction rapide de la pauvreté et à l’équilibre alimentaire. Au regard de l’accroissement et de la diversification de la demande alimentaire à l’échelle nationale et internationale, il est impératif d’utiliser des équipements de production plus modernes et plus compétitifs dans les exploitations avicoles. Le maire Bagué reste convaincu qu’avec une aviculture modernisée, les problèmes de chômage, d’oisiveté, de sous- emploi, et de pauvreté deviendront des souvenirs bien lointains.

 Pour ces raisons, les autorités communales s’attelleront à épauler l’association « Action Vitale » pour faire de Poa une référence en matière d’aviculture. Aussi, le maire de Poa a  invité les autres partenaires techniques et financiers à toujours conjuguer leurs efforts pour l’atteinte des objectifs. Il a plaidé pour la réouverture du commissariat de police de Poa, la construction d’un centre de formation pour les aviculteurs ainsi que d’autres infrastructures qui viendront booster la filière.

 Le Burkina Faso une référence africaine en matière d’aviculture

Le ministre Sommaanogo Koutou patron de la 17ème édition

Le représentant du parrain Moussa Kaboré conseiller spécial du président du Faso s’est réjoui du choix porté sur le parrain Seydou Zagré qu’il a représenté. Pour le parrain, être choisi pour parrainer un tel évènement est bien plus qu’un honneur, c’est une marque de très grande considération.

 Il a exhorté les aviculteurs à persévérer dans leurs efforts afin de hisser très haut le drapeau de notre pays, comme une référence africaine en matière d’aviculture. Selon le parrain, le thème « Promouvoir l’aviculture féminine, c’est lutter contre la pauvreté des ménages ruraux » invite les acteurs à avoir un regard particulier sur la participation des femmes qui, du reste, représentent 52% de la population burkinabè.

L’appropriation des nouvelles techniques d’élevage permettra à ces braves productrices d’agrandir leurs exploitations, de booster leurs revenus et d’accroitre ainsi leur autonomie. Le ministre Sommaanogo Koutou a salué le dévouement des populations aux activités avicoles qui constituent un véritable tremplin à l’atteinte de l’objectif global de son ministère à savoir : faire de l’élevage un puissant levier de croissance économique. Les meilleurs acteurs de la filière avicole de la commune de Poa ont été primés.

Michel YAMEOGO

Correspondant de Burkina24 à Koudougou

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre