Sur le chemin de la CAN 2017 : Les Eperviers du Togo en reconstruction

604 0

C’est plutôt sa qualification en Coupe du Monde 2006 sous la houlette de l’entraîneur nigérian Stephen Keshi et sa vedette Emmanuel Adebayor que le Togo a écrit l’une des plus belles pages de l’histoire de son football. Malgré ce succès, les Éperviers ont eu du mal à jouer les premiers rôles dans les phases finales de la CAN 2013.

Alors que personne ne pariait sur les Éperviers lors des phases de qualifications, les Togolais obtiennent leur ticket en arrachant la place de meilleurs deuxièmes lors de la dernière journée (5-0 contre Djibouti).

Cette 8e qualification, le Togo le doit en partie à son entraîneur Claude Leroy, qui malgré un contexte difficile (problèmes fédéraux, absence de championnats) a su redonner une vie à une équipe en manque de confiance. Claude Leroy, bien que faisant confiance aux anciens de l’équipe comme Agassi Kossi, Emmanuel Adébayor (sans club), Alayxis Romao, Mathieu Dossevi, Floyd Ayité a aussi fait appel à des joueurs du championnat local pour la reconstruction de son équipe. Pour cette édition du Gabon, l’objectif est de redorer le blason du football togolais.

Mais face à des cadors comme le Maroc, la RD Congo et le Maroc, il faudrait beaucoup plus que de la volonté. Toutefois, le secret pourrait résider dans le fait que Claude Leroy connait très bien le Congo qu’il a dirigé et Hervé Renard son ancien adjoint à la tête du Maroc. Claude Leroy sera à sa 9è CAN. Un record.

Palmarès : Quart de finaliste en 2013

Joueurs à surveiller : Komlan Agbeniadan, Mathieu Dossevi, Alayxis Romao, Emmanuel Adébayor

Programme : 16 janv. Côte d’Ivoire vs Togo, 20 janv. Maroc vs Togo, 24 janv. Togo vs RD Congo



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *