Burkina : Un nouveau Chef d’Etat-major général nommé

1050 6

Le Général Pingrenoma Zagré n’est plus le Chef d’Etat-major général des armées burkinabè à compter de ce 28 décembre 2016, selon le compte rendu du Conseil des ministres. A son poste, on retrouvera désormais l’ancien chef d’état-major de l’armée de terre, le colonel-major Oumarou Sadou.

La dernière attaque essuyée par les Forces armées burkinabè à Nassoumbou faisant 12 morts est-elle liée à la nomination du nouveau Chef d’état-major général des armées ?  Ou faut-il chercher du côté de la manifestation de la volonté de Roch Kaboré de faire certains réaménagements au niveau de la sécurité et de la défense au Burkina ?

Quoi qu’il en soit, le jour même de l’agression à Nassoumbou, le Président du Faso avait annoncé que de “nécessaires décisions” devraient être prises au regard de la situation.  Roch Kaboré a ajouté lors du LiveTweet du 28 décembre 2016 que cette décision entrait dans le cadre de la réorganisation des Forces armées.

Pingrenoma Zagré a été nommé en novembre 2014 par le Président Michel Kafando en remplacement du Général Honoré Traoré. Quel sera son prochain point de chute ? Au ministère de la Défense ou dans les casernes ?  Les prochaines semaines devraient y apporter des réponses.

En attendant, c’est le colonel major Oumarou Sadou qui prend son poste actuel. Ancien chef d’état-major de l’armée de terre, le nouveau promu est depuis février 2015, inspecteur général des Forces armées. Agé  de 57 ans, c’est désormais de lui que les troupes recevront leurs ordres.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *