Côte d’Ivoire: Les jeunes musulmans exhortés à lutter contre le terrorisme

669 0

« Empêchez l’installation de cellules dormantes terroristes » en Côte d’Ivoire. Ces propos sont d’hamed Bakayoko, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko,  le lundi 02 Janvier 2017, à l’adresse des jeunes musulmans réunis au sein de l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire (AEEMCI) lors de leur 18ème congrès ordinaire. 

« Nous avons besoin de cette jeunesse dans le combat contre toute forme d’extrémisme. C’est le lieu d’inviter les jeunes musulmans à davantage de vigilance face à des pratiques qui n’honorent aucunement notre belle religion de paix, d’amour et de partage », a insisté Ibourahima Binaté, le Représentant du ministre en charge de la sécurité à cette cérémonie.

«Vous jeunes leaders musulmans, devez tout faire pour empêcher l’installation de cellules dormantes dans nos pays », a poursuivi Ibourahima Binaté au cours de ce congrès de l’AEEMCI.

« Les actions posées par l’AEEMCI, depuis plus de 40 ans, dans les domaines éducatif, social, culturel, notamment en matière de promotion de l’excellence dans les études scolaires et universitaires, de promotion des droits de l’homme ; de lutte contre les fléaux sociaux (VIH/SIDA, autres pandémies, pauvreté, etc.), de bonne gouvernance, de scolarisation des enfants surtout de la jeune fille, de lutte contre le chômage des diplômés, de tolérance religieuse et de cohésion sociale », selon ses responsables sont des arguments qui devraient militer en leur faveur « pour l’obtention du statut d’organisation d’utilité publique».

Créée le 16 janvier 1975, l’AEEMCI est une structure islamique en Côte d’Ivoire qui contribue à la formation religieuse et managériale des élèves et étudiants musulmans pour l’émergence d’une élite musulmane consciente des valeurs républicaines et de sa responsabilité communautaire.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *