Humour : “Bon nané” était au rendez-vous de 2017

610 0

« Bon Nané », les Ouistiti d’or, un concept créé il y a 7 ans et qui permet à la population de Ouagadougou de commencer chaque nouvel an dans la bonne humeur, s’est tenu ce 2 janvier  2017 à la Maison du peuple de Ouagadougou.

Extrait : Moussa Petit Sergent parle du Président Roch Kaboré

Burkina24

Cette édition, organisée sous le thème « humour, RSE et lutte contre l’intolérance »,  a pour objectif selon le promoteur, Salif Sanfo, outre d’apporter la bonne humeur, de sensibiliser les entreprises qui font des bénéfices et  soutenir les activités culturelles.

« Bon Nané » est aussi le lieu de découvrir de jeunes talents, promouvoir des productions humoristiques de qualité et de permettre  un brassage entre humoristes burkinabè et ceux d’ailleurs.

Sur ce point, des artistes comme Chuken Pat, le duo Zongo et Tao de la Côte d’Ivoire et Elifaz du Bénin ont été les humoristes invités.

Côté découverte de talents, 8 jeunes se sont dévoilés au public dont 4 d’entre eux sont retenus pour la finale. Le meilleur d’entre eux qui sera connu au deuxième jour de la compétition, aura une production et encadrement par une équipe pour développer sa carrière, foi du promoteur.

Salif Sanfo, promoteur de “Bon nané” et du Ouistiti d’Or

Les humoristes burkinabè confirmés  tel que Ali Ponré 1er et Moussa Petit Sergent ont apporté leur touche à la soirée. Ce dernier a été honoré par le public par un standing ovation pour les nombreux prix remportés à l’extérieur comme à l’intérieur.

La première soirée a séduit plus d’un spectateur à en croire l’applaudimètre et le promoteur aussi qui confie sa joie.

« Sans tomber dans l’autosatisfaction, on est très content. Vous avez vu. La cuvette était archicomble, et nous souhaitons demain que ce soit pareil», dit-il.

Le spectacle « Bon Nané » va connaître son apothéose ce mardi 3 janvier 2017 avec la finale du Ouistiti comédie club avec les 4 finalistes. Il s’agit du duo Zongo et Tao de la Côte d’Ivoire, Elifaz et Ali Ponré 1er. Un spectacle qui portera exclusivement sur la tolérance religieuse et le dialogue des cultures.

Le spectacle des « Ouistiti d’or » est prévu pour bientôt et  mettra en compétition Gombo.Com et Moussa Petit Sergent.

Revelyn SOME

Burkina 24

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *