Est-ce que l’Assemblée nationale a rompu avec les pratiques du passé ? Le Député-Maire de Dori réagit !

145 0

“Vous savez, rompre avec les pratiques du passé, c’est un processus. Ce n’est pas un évènement. Si je dis que les Burkinabè devraient être fiers de leur Assemblée nationale, c’est quand je regarde un peu le travail qui a été effectué à un moment. Au-delà de toute cette polémique sur les tablettes et sur le million, le travail qui a été effectué pour moi est une source de fierté.

On ne peut pas passer sous silence les efforts et les sacrifices que les députés consentent au quotidien, à travailler au niveau des différentes Commissions, les travaux qu’ils ont effectués avec le gouvernement pour produire des lois qui reflètent nos ambitions en matière de développement pour ce pays. On ne peut pas passer sous silence ces commissions d’enquêtes, que ce soit sur le domaine minier ou sur l’urbain, qui répondent à quelque part à des aspirations de justice sociale et d’égalité que les Burkinabè ont toujours recherchée.

Je pense que c’est du très bon travail qui a été fait et je suis sûr que nous allons poursuivre sur cette lancée. Et nous allons nous intéresser à plusieurs autres domaines parce qu’il y a sans doute beaucoup de choses à faire. Et l’Assemblée va jouer son rôle pour participer à l’assainissement du pays que ce soit en termes de textes de lois mais aussi en termes de fonctionnement des différentes institutions du pays”. (…) Lire la suite dans la vidéo.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre