Burkina : Le gouvernement retire le projet de loi sur les libertés religieuses

120 0

Le gouvernement burkinabè  a demandé le retrait du projet de loi sur les libertés religieuses qui avait été transmis à l’Assemblée nationale.

Le projet de loi portant sur les libertés religieuses a été retiré par le gouvernement. C’est l’information qui a été donnée à une délégation de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) par le ministre en charge de l’administration territoriale Simon Compaoré, ce 9 janvier 2017, selon un communiqué du Service d’information du gouvernement (SIG). 

Le gouvernement a demandé dès la conférence des Présidents de l’Assemblée Nationale, le retrait dudit projet de loi de l’ordre du jour de la session extraordinaire afin d’approfondir les concertations avec tous les acteurs concernés conduisant à un projet de loi consensuel gage de paix et de stabilité sociale“, lit-on dans le communiqué.

L’Assemblée nationale a aussi précisé, dans un communiqué ce lundi, “qu’aucun projet de loi relatif aux libertés religieuses n’est encore inscrit à l’ordre du jour du Parlement.

A noter pour rappel que dans une déclaration, la FAIB avait émis des réserves sur ce projet et souhaité qu’il soit retiré en attendant une concertation.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre