L’expert toxicologue burkinabè se prononce sur l’intérêt d’être membre de l’Académie française de pharmacie

517 0

« Moi je relève de la section Pharmacologie/Toxicologie. Chaque année, il y a des thèmes qui sont dégagés pour lesquels on demande à chaque académicien de réfléchir et de porter des informations, des écrits, etc. à partir bien sûr de la recherche », dit-il. Cela sert, selon lui, à orienter les autorités pour qu’elles puissent prendre des mesures idoines concernant la question, les problèmes liés à cette orientation. « Pour le moment, je suis le premier et le seul Burkinabè au niveau de cette Académie. Au Mali, il y a un autre, le Pr Boubacar Cissé, toxicologue lui aussi, qui était là au moment où on nous recevait. Je suis en fin d’activité à l’Université Joseph Ki Zerbo. Mais cela ne veut pas dire la fin de ma carrière ou de mes activités professionnelles pharmaceutiques », explique le Professeur.



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *