CAN 2017 : Un budget d’un milliard 700 millions pour passer le premier tour

737 0

Le ministre des sports et des loisirs Taïrou Bangré a participé au premier point de presse du gouvernement de l’année 2017 le jeudi 12 janvier 2017 dans la salle de conférences deu ministère des affaires étrangères. Le ministre Taïrou Bangré est revenu sur la participation des Étalons à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017. Si le budget prévisionnel pour le premier tour est d’un milliard 700 millions de F CFA, l’objectif attendu est de franchir au moins le premier tour.

Les Étalons du Burkina entament les phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017 le samedi 14 janvier 2017 face au Cameroun. A deux jours de cette échéance, le ministre des sports et des loisirs s’est exprimé sur la préparation et la participation du Burkina à ces phases finales au cours du point de presse du gouvernement animé le jeudi 12 janvier 2017.

« Les objectifs qu’on s’est fixés, c’est de passer au moins le premier tour. Ce n’est pas évident parce que notre poule est très difficile avec le Cameroun qui est une équipe habituée à remporter la CAN (…). Ce ne sera pas facile. Pour un compétiteur, un match n’est jamais gagné d’avance. Seuls les matchs qu’on n’a jamais joués sont les matchs gagnés », a affirmé Taïrou.

“Il va falloir batailler”

Lors de sa deuxième rencontre prévue le jeudi 18 janvier 2017, le Burkina Faso affronte le Gabon. Ce match également sera compliqué pour l’équipe burkinabè de l’avis de Taïrou Bangré. « Contre le pays organisateur, ça va être très difficile, très chaud. Nos garçons sont conscients, il va falloir batailler », reconnait le ministre des sports. Toujours concernant le groupe des Étalons, le patron du sport burkinabè se méfie de la Guinée-Bissau  qui participe pour la première fois.

« Les gens pensent que ça va être une passoire » mais « ils sont en pleine préparation. Comme nous aussi, ils veulent  aller loin », prévient Bangré. Le match contre la Guinée-Bissau se joue le dimanche 22 janvier 2017 à Franceville.

Peu de soutien de la part des partenaires

Pour atteindre cet objectif, le ministre des sports affirme avoir voté un budget d’un milliard 700 millions de  F CFA pour le premier tour de la compétition. Ce budget prend en compte les frais de préparation, de participation, d’hôtels et de transports. Il n’a pas donné les primes de matchs accordées aux joueurs pendant la compétition mais assure que des discussions ont été menées avec les joueurs sur cette question.

Pour cette participation, le ministre des sports et des loisirs a relevé que les partenaires n’ont pas répondu comme il s’y attendait. Ce qui fait que son département s’en tient au budget de départ.  « Depuis hier, on était là-dessus mais ça n’a pas trop donné. On a eu un soutien de l’UEMOA, c’était pour soutenir les Étalons. Si tout le monde veut partir, ce n’est pas évident », s’est indigné Taïrou Bangré. La délégation burkinabè qui se rendra au Gabon est composée de 180 personnes, selon les informations données par le ministre des sports.

Le Burkina Faso participe pour la 11ème fois à la CAN et pour la 5ème fois de façon consécutive.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *